News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Nationale » Un sénateur haïtien propose l’annulation des amendements à la loi électorale de 2013
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Un sénateur haïtien propose l’annulation des amendements à la loi électorale de 2013 

Port-au-Prince ! Mercredi 8 Octobre 2014.-

Le sénateur Riché Andrys suggère au president de la republique Michel Joseph Martelly d’annuler les amendements à la loi électorale de 2013, votés par les députés et qui sont en souffrance au sénat, s’il veut faciliter la tenue d’élections dans le bref délai en Haïti.

Une telle décision permettrait au Conseil électoral provisoire (CEP) d’avoir un cadre légal pour organiser le scrutin à la fin de cette année ou au début de l’année 2015, a fait remarquer le parlementaire.

L’élu de la Grand-anse a par ailleurs, exprimé des doutes quant aux consultations engagées dans ce contexte, par le chef de l’Etat, qui selon lui, ne mèneront nulle part arguant que certains protagonistes n’ont aucune volonté de faire avancer les choses.

Le  sénateur Andrys a en outre, indiqué que le non respect de la périodicité des élections depuis  trois ans, traduit l’échec du premier ministre Laurent Salvador Lamothe.

Parallèlement, le président de la république Michel Joseph Martelly a reçu séparément mardi 7 octobre 2014 au palais national des dirigeants politiques, leaders religieux et l’ambassadeur de France en Haïti Patrick Nicolosso dans le cadre des consultations sur la question des élections.

Le chef de l’Etat annonce qu’il poursuivra ces discussions avec tous les secteurs de la vie nationale pour ouvrir la voie à l’organisation des élections législatives, municipales et locales.

dugejeanjude@yahoo.fr
djeanjude82@gmail.com

HIP

 

Add a Comment