News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Nationale » Transformer Bernard-Gousse grâce à l’ingénierie sociale
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Transformer Bernard-Gousse grâce à l’ingénierie sociale 

Port-au-Prince !  Jeudi 18 Septembre 2014.-

Le Premier ministre, Laurent Lamothe, a passé en revue mercredi les différents plans spéciaux, dont celui de Bernard-Gousse, mis en œuvre par l’administration Martelly pour moderniser le pays, transférer les compétences aux communautés, combattre l’extrême pauvreté, l’exclusion et l’injustice sociales à travers les 140 communes de la République, au cours du 39ème Conseil de Gouvernement, réalisé au siège de la Primature.

Coordonné par la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté extrême, Marie Carmelle Rose Anne Auguste, le Plan spécial de développement de Bernard-Gousse, situee dans la commune de Pestel (Grand’Anse), a été présenté en levée de rideau., indique une note de presse du Bureau de communication de la Primature.

Selon la ministre Auguste, les dix plans spéciaux s’exécutent en synergie avec le programme de solidarité sociale « Ede-Pèp » de l’administration Martelly en vue d’intensifier sa lutte contre l’insécurité alimentaire sévère. Par conséquent, douze (12) actions ont été prises en faveur de la population de Bernard-Gousse, dont la réhabilitation de plusieurs maisons, la construction d’un kiosque moderne au niveau du marché public, le creusage de six puits pour alimenter la communauté en eau potable.

Pour une fois, le tronçon de route Bernard-Gousse | Kafou-Zaboka est en cours de réhabilitation, a également annoncé la ministre chargée des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté extrême qui s’est aussi félicitée de la modernisation du centre de santé de la commune, de la fondation d’un centre professionnel, d’une place publique, ainsi que de la construction d’infrastructures sportives, scolaires, sanitaires, routières, pour améliorer les conditions de vie à Bernard-Gousse, où un restaurant communautaire dessert 500 repas par jour, à raison de 10 gourdes le plat.

En chiffres, le couplage Ede-Pèp et plan spécial Berna-Gousse comptabilise 5 000 mères inscrites au programme Ti manman cheri, 4 000 bénéficiaires de cash-transfert, 491 000 Bonds d’urgence, 6 450 paniers de solidarité. Par ailleurs, 500 kits de semences ont été distribués, 200 kits de pêche et 2 000 boutures ont été remises à 20 groupes de 10 agriculteurs, precise la note envoyée à l’agence Haïti Inter Presse.

Via ce plan, le Gouvernement a déjà injecté plus de 2 millions de gourdes dans l’économie locale de Bernard-Gousse.

Par ailleurs, dans la continuité de la mobilisation sans répit de l’administration Martelly pour faciliter la rentrée des classes 2014, des kits et mobiliers scolaires seront, le 22 septembre, distribués à Bernard-Gousse par la ministre Marie Carmelle Rose Anne Auguste et le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle Nesmy Manigat.

Dans la foulée, la 6ème phase de la campagne nationale d’alphabétisation lancée le 21 mars 2014 à Bernard-Gousse par le Premier ministre Lamothe, a déjà permis à 1 600 compatriotes, sur un total d’environ 1 800 analphabètes recensés dans la localité, d’apprendre à lire et à écrire. Pour le chef du gouvernement, « alphabétiser l’ensemble du pays complète la vision éclairée du Programme de scolarité gratuite, universelle et obligatoire (PSUGO) de l’administration Martelly, dont l’objectif est de redresser une injustice sociale trop longtemps ignorée par les dirigeants », conclut la note.

HIP

 

Add a Comment