News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Nationale » Plaidoyer en faveur de la ratification de la Convention contre la torture
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Plaidoyer en faveur de la ratification de la Convention contre la torture 

Port-au-Prince, le 5 juin 2014. – Le Comité Interministériel des Droits de la Personne (CIDP) s’est réuni ce jeudi 5 juin 2014 au Bureau de la Ministre Déléguée auprès du Premier Ministre chargé des Droits Humains et de la Lutte contre la Pauvreté Extrême. Cette réunion s’est déroulée autour de la présentation, par l’Action citoyenne pour l’abolition de la torture (ACAT), d’un document de plaidoyer en faveur de la ratification de la Convention contre la torture.

« Les actes de la grande conférence sur la torture et les traitements cruels, inhumains et dégradants » est le titre de ce document remis, de manière symbolique, à la Ministre Marie Carmelle Rose Anne Auguste, en sa qualité de présidente du CIDP.

Le directeur de l’ACAT, Urbens Wilbert Dieuveuil, dit compter sur le support de la Ministre Déléguée en vue d’aboutir à la ratification de la Convention contre la torture qu’il présente comme un instrument international très utile qui va permettre à l’Etat haïtien et aux organisations de la société civile de travailler vers une abolition de la torture ou mauvais traitements cruels inhumains ou dégradants en Haïti.

« Il est très encourageant de voir qu’il y a des organisations qui s’intéressent, à ce point, à la ratification de conventions internationales », a réagi la Ministre Rose Anne Auguste.

Tout en félicitant l’ACAT pour avoir pris cette initiative, la Ministre Déléguée a pris l’engagement de faire le suivi auprès du Parlement en vue de la ratification de cet instrument international.

 

 

Add a Comment