News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Locale » Le Premier ministre poursuit sa série de rencontres politiques
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Premier ministre poursuit sa série de rencontres politiques 

Port-au-Prince, le jeudi 12 Décembre 2013.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe, s’est entretenu, ce jeudi, avec le représentant de l’Union Européenne en Haïti, Monsieur Javier Nino Perez, ainsi que d’autres Ambassadeurs des pays membres de l’Union, accrédités en Haïti, pour discuter de différents points d’intérêts dans le cadre de leur coopération avec le pays.

Au cours de cette rencontre, l’Ambassadeur Nino Perez, qui a tenu à féliciter le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly pour la publication de la loi électorale, a renouvelé l’appui de l’Union Européenne au processus démocratique qui constitue un pas important vers l’établissement d’un climat serein favorable au développement durable.
Le Premier ministre en a profité pour passer en revue la situation macro-économique du pays et les différentes performances du gouvernement, comme en témoignent les indices et le récent rapport de visite du Fonds Monétaire International en Haïti. Le Premier ministre encourage les pays de l’UE à rester engagés aux côtés d’Haïti et leur a transmis les vœux du Chef de l’Etat de consolider les acquis de cette noble coopération basée sur l’amitié et des valeurs communes.
Le Représentant de l’Union Européenne a de son côté exprimé la satisfaction de l’Union quant au dialogue politique enclenché par l’exécutif avec les différents secteurs et encourage des échanges d’information pour une compréhension mutuelle entre les différents acteurs de la vie nationale. « Nous allons rester engagés dans l’effort de développement, mais aussi dans toutes les questions d’intérêts mutuels comme la bonne gouvernance et l’État de droit », a déclaré Monsieur Javier Nino Perez.
Le Premier ministre Lamothe s’est félicité de l’existence d’un CTCEP libre et de la publication de la loi électorale. Il revient maintenant de poursuivre le dialogue avec les différents secteurs de la vie nationale en vue de la tenue d’élections honnêtes, inclusives et crédibles, a-t-il conclu.

Add a Comment