News Agency|Friday, May 20, 2022
You are here: Home » Nationale » Le MICT fait injonction à tout agent public ou contractuel détenant sans titre ni qualité ses véhicules de les restituer au plus vite
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Le MICT fait injonction à tout agent public ou contractuel détenant sans titre ni qualité ses véhicules de les restituer au plus vite 

Port-au-Prince ! Jeudi 12 Février 2015.-

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales fait injonction à tous les citoyens et anciens agents publics ou contractuels ayant servi la fonction publique à différents niveaux de ses structures et détenant encore sans titre ni qualité ses véhicules à des fins privées, de les restituer au plus vite au Service du Matériel, constitué à cet effet.

Dans un avis paru en page 48 des colonnes du journal « Le Nouvelliste » le 12 février 2015, le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Dr Ariel HENRY, porte à la connaissance de tous ceux qui retiennent indûment des véhicules du Ministère, qu’un délai de 48 heures leur est accordé aux fins de restitution.

Le Ministère adopte cette disposition conformément  à sa politique interne de gestion du matériel et à la circulaire 001 en date du 6 février 2015, émanant de la Primature, conviant tous les Ministres du gouvernement à s’assurer de la stricte et responsable gestion des biens du patrimoine mobilier et immobilier de l’Etat.

Le MICT exhorte les concernés à se conformer dans le temps imparti aux exigences de l’avis publié, dans un souci de garantir la bonne marche de l’administration publique et d’utiliser de manière efficace et efficiente les ressources étatiques  au bénéfice de toute de la population.

Le Ministère de l’Intérieur prévient que, passé ce délai, les noms des contrevenants seront listés, publiés dans les journaux de la place, et des sanctions prévues par la législation haïtienne en la matière seront prises à leur encontre.

Enfin, le MICT par l’organe de son Titulaire, Dr Ariel Henry,  compte sur la collaboration de tous, afin de régulariser au plus vite cette situation qui entrave ses performances et la bonne marche du service public de manière générale.

 

 

Add a Comment