News Agency|Monday, November 29, 2021
You are here: Home » Societe » Le Mexique s’apprête à accueillir de nouveaux boursiers dans le cadre de sa coopération avec Haïti
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Le Mexique s’apprête à accueillir de nouveaux boursiers dans le cadre de sa coopération avec Haïti 

Port-au-Prince ! Lundi 28 Juillet 2014.-

Quatre-vingt treize jeunes des deux sexes doivent laisser Haïti mardi 5 août 2014 à destination du Mexique où ils passeront quatre années pour des études supérieures  suivant le plan de coopération défini  par les gouvernements des deux pays.

Ces jeunes âgés de 18 à 25 ans, sont venus de la capitale et de la province. Ils ont été sélectionnés sur la base du mérite et de la performance relative aux résultats obtenus aux examens du baccalauréat, et seront éparpillés dans plusieurs universités et instituts du Mexique.

Les bourses offertes par le ministère de l’éducation et celui des affaires étrangères mexicains à la République d’Haïti, couvrent l’assurance médicale et les frais académiques des étudiants, qui recevront aussi chacun mensuellement, un soutien économique d’environ huit mille cent pesos (monnaie mexicaine).

Le processus de sélection a été conduit par le ministère des affaires étrangères du Mexique via l’ambassade de ce pays en Haïti ; et l’examen ne comprenait que des questions à choix  multiples.

Le tableau  des questions dans chaque domaine de l’examen calculé sur 80 points, tient compte du  Raisonnement logico- mathématique,  des Mathématiques et du Raisonnement Verbal.

Les postulants ont été évalués entre autres sur leur capacité de systématisation et d’intégration, d’interprétation et application, à travers des situations qui nécessitent de trouver une stratégie appropriée pour déduire des choses, afin de tirer des conclusions et résoudre des problèmes.

Ces étudiants et étudiantes, pour commencer, doivent suivre pour une durée de six mois, un cours de la langue espagnole dont le coût sera couvert par l’université ou l’institut d’accueil correspondant.

Une fois leurs études de quatre ans terminées, ces jeunes devront retourner en Haïti pour se mettre au service de la patrie, selon les termes de la coopération. Cependant, ils auront la possibilité de venir visiter leurs parents, mais à leurs propres frais.

Les domaines d’études sont les suivants :

Génie de l’Environnement

Génie de l’Agronomie

Génie du Développement Communautaire

Génie Forestier

Génie de l’Innovation Agricole Soutenable

Génie des Systèmes Environnementaux

Génie des Energies Renouvelables

Génie des Technologies de l’Information

Génie Civil

Génie des Systèmes Informatiques

Génie de Conception Industriel 

Génie Biotechnologie

Licence d’Administration des Entreprises Touristiques

Licence en Administration de Petites et Moyennes Entreprises

Licence en Tourisme.

Avant leur départ de Port-au-Prince, ces boursiers ont été reçus jeudi 24 juillet 2014 par le Ministre des affaires étrangères Monsieur Duly Brutus et celui de l’éducation nationale et de la formation professionnelle Monsieur Nesmy Manigat, représentant le Premier Ministre Laurent Lamothe, au cours d’une cérémonie, qui s’est déroulée au siège de la Primature et à laquelle a également pris part l’ambassadeur du Mexique en Haïti Monsieur Luis Manuel Lopez Moreno.

Le gouvernement haïtien s’est déclaré réjoui de la bonne santé des relations entre les deux pays tout en remerciant son homologue mexicain pour ce modèle de coopération.

Pour l’une des boursières, Anne Christelle Cécile Joseph dont la mère Marie Anthonine Joseph est originaire de Jérémie, c’est une grande opportunité qui lui est offerte de faire des études à l’étranger et d’arrêter surtout son choix sur les Sciences de l’Administration, qui embrassent dans ce contexte,  les entreprises touristiques, et les Petites et Moyennes entreprises.

Elle a remercié ses parents pour les efforts consentis, le gouvernement haïtien et celui des Etats-Unis du Mexique pour avoir permis à plusieurs jeunes de préparer leur avenir et contribué du même coup à leur développement.

Elle promet de répondre aux attentes des autorités mexicaines et haïtiennes dans le cadre de cette formation et de mettre ses connaissances au service de son pays.

Anne Christelle Cécile Joseph est née à Jérémie le 9 Septembre 1993. Elle a fait ses études primaires à l’école Mère Louise et ses études secondaires au Collège Saint-François d’Assise à Port-au-Prince.

Haïti attend beaucoup de ces jeunes boursiers et boursières pour se reconstruire au profit d’une population rêvant d’un pays où la mobilité professionnelle est encouragée.

André Marc Odigé

andremarcodige@yahoo.fr

amovanoue@gmail.com

HIP

Add a Comment