News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Societe » La CTH s’investit dans le combat pour le respect des droits de la personne
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

La CTH s’investit dans le combat pour le respect des droits de la personne 

Port-au-Prince ! Mardi 16 Septembre 2014.-

La Commission haïtienne pour le respect des droits humains (CHREDHU), créée par la Confédération des travailleurs haïtiens (CTH), travaille à sa dynamisation pour pouvoir contribuer aux efforts de construction d’un Etat de droit, garantissant le respect mutuel et la consolidation des acquis démocratiques en Haïti.

Une rencontre organisée samedi 30 août 2014 à Port-au-Prince par Monsieur Jacques Belzin, président de la CTH avec une vingtaine de membres de l’organisation parmi eux des juristes, a lancé la nouvelle dynamique de la commission haïtienne pour le respect des droits humains, qui dans ses statuts et règlements, se propose de vulgariser le concept « Education citoyenne » orientée vers la compréhension, lutter contre toute forme de préjugés ou de discrimination, défendre les droits des travailleurs et travailleuses haïtiens sans distinction.

Elle a également pour mission de défendre la cause des haïtiens victimes d’abus dans la jouissance de leurs droits fondamentaux, d’accompagner les ouvriers et ouvrières et autres compatriotes en difficulté économique par devant les tribunaux, organiser des activités de prévention en matière de droits humains, de développer un programme d’assistance légale pour tous les haïtiens notamment ceux des couches vulnérables,

Cette rencontre qui constituait le point de départ d’une nouvelle orientation de la CHREDHU, qui cherche à asseoir sa présence dans le combat pour la promotion des droits humains axée sur l’éducation civique, a permis aux participants dont des jeunes, de faire part de leurs impressions sur l’importance de cette structure mise en place par la CTH pour assurer la défense des droits des travailleurs et travailleuses trop exposés au traitement dégradant et inhumain.

Pour mieux assurer la défense de ces droits, la commission a crée plusieurs unités dont une s’occupant des femmes, enfants, handicapés et vieillards, une pour l’assistance légale, une pour la formation et la prévention. Le droit de vivre dans des conditions acceptables est un des  droits fondamentaux de la personne, garantit par la constitution haïtienne de 1987 et la déclaration universelle des droits de l’homme dont Haïti est partie prenante, soulignent les participants qui sont résolus à se battre jusqu’au bout pour renforcer la commission haïtienne pour le respect des droits humains afin qu’elle soit efficace et efficiente dans ses interventions et ses actions en faveur du peuple haïtien.

La commission est dirigée par un Bureau composé de sept membres : 1 Coordonnateur 1 Secrétaire exécutif 1 Administrateur 1 Responsable d’Action légale 1 Trésorier 2 Conseillers.

Ce personnel rotatif a la charge d’assurer la gestion de la CHREDHU et sa représentation devant les instances nationales et internationales et s’occupera également de toute  matière liée aux droits humains, aux devoirs et aux obligations du citoyen, selon le président de  la CTH Monsieur Jacques Belzin, qui avait à ses côtés Monsieur Rigaud Xavier, secrétaire général adjoint et responsable du Département d’Administration et des finances.

La Commission haïtienne pour le respect des droits humains est une organisation nationale qui regroupe des juristes et avocats, volontaires et défenseurs de droits humains. Elle préconise des valeurs comme le respect de la dignité humaine, le respect du droit à l’éducation universelle, gratuite et de qualité, la culture et la promotion de la paix, la tolérance, la non violence et la justice pour tous, a rappelé Monsieur Belzin.

Une deuxième rencontre se tiendra sous peu pour permettre aux participants de présenter les observations faites aux statuts et règlements de la CHREDHU quant aux modifications à y apporter en vue de les adapter aux nouvelles réalités de toutes les composantes de la société haïtienne.

André Marc Odigé andremarcodige@yahoo.fr/amovanoue@gmail.com

Add a Comment