News Agency|Monday, November 29, 2021
You are here: Home » Nationale » Haïti/Education : Le gouvernement veut créer une école républicaine, d’excellence pour un développement durable
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/Education : Le gouvernement veut créer une école républicaine, d’excellence pour un développement durable 

Port-au-Prince ! Mercredi 20 Août 2014.-

Le Premier ministre, Laurent Lamothe, a procédé, mercredi 20 août 2014, à Karibe Convention Center, à l’ouverture des travaux du premier Congrès annuel des directeurs et censeurs des lycées de la République, organisé sous les auspices du ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle.

Par ce premier congrès, le gouvernement entend créer une plateforme permanente de débats, d’échanges entre les personnels de l’Education, autour de l’amélioration de la qualité de l’encadrement scolaire.Cette démarche s’inscrit dans la vaste réforme du système éducatif, dont la mission est confiée au ministère de l’Education nationale. Cette réforme du gouvernement vise notamment la formation de qualité, performante, compétitive, la plus grande ouverture et accessibilité aux plus vulnérables, indique le Bureau de communication de la Primature dans une note de presse.

L’administration Martelly et le gouvernement Lamothe font de l’éducation un vecteur de lutte pour réduire l’injustice et les inégalités sociales, l’extrême pauvreté et l’illettrisme. Ils la placent au cœur de la stabilisation démocratique, de la croissance économique et du  développement durable du pays. « Haïti, comme vous le savez, doit se doter en tous les domaines des compétences nécessaires pour devenir compétitive et atteindre le statut de pays émergent à l’horizon 2030 », a souligné le Chef du gouvernement.

Selon les vœux et la vision du président de la République, le gouvernement veut créer une école républicaine, une école de l’avenir axée sur l’excellence, l’équité, la justice sociale, les valeurs républicaines, la responsabilité et l’engagement de tous les acteurs de l’Education, souligne la note transmise à Haïti Inter Presse.

Pour réussir cette école, le Premier ministre Lamothe réitère l’engagement du gouvernement à continuer à jouer son rôle dans l’accompagnement technique, administratif et financier que nécessite cette œuvre complexe. Déjà, plusieurs dispositifs ont été pris en vue de la modernisation et la réglementation du système. A la rentrée, le gouvernement va doter, graduellement, chaque lycée d’un tableau numérique interactif. Un lecteur biométrique y sera également installé. Cet appareil sert à fournir des informations sur la présence et l’absence des enseignants  dans les salles de classe.

HIP

Add a Comment