News Agency|Wednesday, July 6, 2022
You are here: Home » Culture » Haïti/Culture: Le Carnaval 2015 à Port-au-Prince, un évènement médiatisé
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/Culture: Le Carnaval 2015 à Port-au-Prince, un évènement médiatisé 

Port-au-Prince ! Lundi 16 Février 2015.-

La capitale haïtienne a vécu dimanche un spectacle populaire riche en couleurs au lancement des trois jours gras du carnaval national 2015 baptisé « Nou tout se Ayiti », a constaté un reporter de l’agence Haïti Inter Presse.

Cet événement culturel très médiatisé au moyen des Technologies de l’information et de la communication (TIC), a attiré le premier jour la grande foule qui a grossi sur le parcours, du stade Sylvio Cator au champs-de-mars en passant par la grand-rue et la rue des casernes.

Très tôt dans la soirée, le couple présidentiel ainsi que le chef du gouvernement ont marché sur le parcours au niveau du champs-de-mars où il y a la forte concentration de gens venus se divertir.

Les participants se sont amusés sainement sous les observations des agents de la Police nationale d’Haïti, déployés en la circonstance pour assurer la sécurité des gens durant le déroulement des festivités carnavalesques.

Le défilé, outre les chars allégoriques et les 16 groupes musicaux sélectionnés par le comité du carnaval, était aussi assuré par des groupes déguisés et bandes à pieds dont certains sont venus de la ville de Jacmel.

Le groupe Carimi animé par le tandem Mickael Guirand et Michaël Benjamin, a été le premier char sonorisé à investir le champs-de-mars avec une vibration musicale extraordinaire. Il était suivi de Ti-Micky, Le Compas, Kreyol la, K-Zino, Deng one, RockFam, qui n’ont pas été trop performants en termes de sonorisation et d’animation.

Le groupe T-Vice a été à la hauteur de sa performance de ténor du carnaval haïtien en créant l’animation sur tout le parcours et trainant derrière lui une foule compacte ; alors que la performance de Djakout Mizik, a fait trembler le béton en réplique à son principal rival.

Les autres groupes musicaux étaient aussi au rendez-vous dimanche en dépit de leurs faibles animations.

Les médias haïtiens dans leur majorité ainsi que certains médias étrangers, ont assuré la couverture intégrale de la première journée de cette manifestation populaire, qui s’est déroulée sans incident majeur et qui avait réuni des centaines de milliers de gens, toutes couches confondues, pour le plaisir des auditeurs (trices), téléspectateurs (trices) et internautes à travers le monde via notamment les réseaux sociaux.

Le Porte-parole adjoint de la PNH Garry Desrosiers a renouvelé la détermination de l’institution d’assurer la sécurité des participants au carnaval national rapatrié cette année à Port-au-Prince après l’expérience réussie des Cayes en 2012, du Cap-Haïtien en 2013 et des Gonaïves en 2014.

HIP

 

 

Add a Comment