News Agency|Monday, October 18, 2021
You are here: Home » Communique » Haïti/Coopération : Rencontre de travail entre le Premier ministre Paul et une délégation de l’OEA
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/Coopération : Rencontre de travail entre le Premier ministre Paul et une délégation de l’OEA 

 Port-au-Prince ! Vendredi 30 Janvier 2015.-

Le Chef du gouvernement Evans Paul a eu un entretien jeudi 29 janvier 2015 avec Monsieur Frédéric Bolduc de l’Organisation des Etats américains, autour de la situation générale d’Haïti.

C’était l’occasion pour le Premier ministre d’adresser ses remerciements à la délégation de l’OEA qui promet déjà d’accompagner Haïti lors des prochaines élections. Au cours de cet entretien, le Premier ministre a fait savoir aux représentants de l’OEA que le gouvernement envisage de mettre sur pied une commission, au moment où la machine électorale est en branle.

Cette commission, qui sera composée de tous les acteurs concernés par le processus électoral, aura comme mission de prouver à nos partenaires internationaux la fiabilité du processus.

Mon souhait, c’est qu’on arrive à surmonter cette période d’instabilité, a dit  le Chef du gouvernement.

La délégation de l’OEA a voulu surtout comprendre le rôle du bureau du ministre chargé des questions électorales. A ce titre, le chef du gouvernement a clairement expliqué à Monsieur Fréderic Bolduc que le rôle de ce nouveau bureau est de faciliter le Conseil électoral provisoire (CEP) sur le plan administratif afin de lui permettre d’atteindre plus facilement ces objectifs.

« Je n’ai aucune crainte, je suis confiant que les élections se dérouleront comme prévu et les acteurs se retrouveront allègrement. Actuellement, nous sommes en train de réfléchir autour du financement des partis politiques. Nous comptons consulter, à cet effet, tous les acteurs en ce sens.»

Par rapport, à l’épineuse question relative à la réforme constitutionnelle, le Premier ministre affirme que le contexte est trop fragile pour essayer de toucher à la Constitution. « On peut toujours évaluer la possibilité de parvenir à un amendement de la Constitution, mais il revient à la 50e Législature de pencher sur une telle problématique. »

Enfin, les représentants de l’OEA ont promis de partager avec le Premier ministre une étude réalisée par leur organisation sur le problème d’identification des haïtiens vivant en République dominicaine.

Bureau de Communication  de la Primature

Add a Comment