News Agency|Monday, November 29, 2021
You are here: Home » Nationale » Haïti / Documentaire: Le cinéaste américain Jonathan Starck séduit par le programme Ede-pèp
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Haïti / Documentaire: Le cinéaste américain Jonathan Starck séduit par le programme Ede-pèp 

Port-au-Prince ! 20 Février 2014

 

Le Premier ministre Laurent Lamothe a mis en exergue les efforts du gouvernement pour garantir l’option préférentielle pour les pauvres. Il en a profité pour souligner les nombreuses initiatives de son équipe, qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie de la population, dans une interview exclusive accordée au réalisateur américain de renommée internationale,  Jonathan Starck, en visite en Haïti du 16 au 25 février 2014, dans le cadre d’un documentaire qu’il réalise sur l’impact du plan national d’assistance sociale (Ede-Pèp) dans la réduction de la pauvreté extrême dans le pays.

 

Le Premier ministre a surtout mis l’accent sur les politiques publiques adoptées par son gouvernement pour attirer l’investissement étranger dans le pays, indispensable à la création d’emplois durables. Il a également souhaité que la communauté internationale appuie la reconstruction d’Haïti en accordant l’aide externe directement à l’État haïtien à travers le cadre de coordination de l’aide externe (CAED) mis en place par le ministère de la Planification et de la Coopération externe.

 

Conscient du danger que représente la croissance démographique, le chef du gouvernement en a profité pour exhorter les familles haïtiennes à intégrer les programmes de planification familiale du ministère de la Santé publique et de la Population afin de réduire le taux de natalité, dans le cadre de cette interview accordée au réalisateur du film Iron Lady of Liberia.

 

Le cinéaste Jonathan Starck travaille déjà sur plusieurs projets cinématographiques relatifs à Haïti, dont un sur le programme 16/6 ayant permis au gouvernement de reloger plus de 90 % des personnes déplacées internes (PDI) après le séisme du 12 janvier 2010.

 

Pour réaliser son court métrage, le cinéaste américain conduira de nombreuses entrevues avec des organisations de la société civile et les bénéficiaires des projets sociaux mis en œuvre par l’équipe gouvernementale.

 

 

HIP

Add a Comment