News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Nationale » PAM – Communiqué de Presse
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

PAM – Communiqué de Presse 

8 mars 2014

EGALITÉ POUR LES FEMMES ERADIQUERA LA FAIM

ROME/PORT-AU-PRINCE – Chaque année, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies fournit de la nourriture à plus de 11 millions d’écolières afin de les aider à rester scolarisées, ainsi qu’un soutien nutritionnel spécialisé à environ 3 millions de femmes vulnérables. Cette année, à l’occasion de la journée de la femme (8 mars), le PAM célèbre le fait que l’émancipation des femmes puisse stimuler les efforts mondiaux pour mettre un terme à la faim.

« Donner aux femmes le pouvoir de faire des choix est l’un des premiers pas vers un monde sans faim » a déclaré la directrice exécutive du Pam Ertharin Cousin. « Partout où travaille le PAM, les femmes sont au centre des programmes qui s’attaquent à l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Nous travaillons avec des fermières, des commerçantes, des femmes nutritionnistes, des cuisinières scolaires, et nous servons à manger à des millions d’écolières, de femmes enceintes, et de mères allaitantes.»

Cette année, le thème des Nations Unies pour la journée de la femme souligne que « l’égalité pour les femmes est un progrès pour tous.»
En Haïti, les femmes sont au centre de toutes les activités nutritionnelles du PAM et du gouvernement haïtien qui ont comme but d’apporter un soutien nutritionnel aux femmes vulnérables et les aider à prendre soin de leurs enfants.

Au cours des trois prochaines années, le PAM apportera une assistance nutritionnelle à 43,000 femmes enceintes et allaitantes et à 55,000 enfants âgés de 6 à 23 mois, dans le cadre des activités axées sur les 1,000 premiers jours de la vie.

« L’inégalité des sexes est l’une des causes et des effets de la faim les plus importantes » explique représentante du PAM en Haïti George Heymell, « En Haïti, le soutien aux femmes et aux mères dont le besoin à travers des programmes de nutrition est une de nos priorités. Ces activités sont conçus pour autonomiser les femmes et les filles, les aider à atteindre leur plein potentiel et de soutenir l’efforce vers l’égalité».

Un rapport de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), l’agence sœur du PAM, estime que la réduction des écarts de genre dans l’agriculture grâce à davantage de ressources disponibles pour les femmes permettrait de faire baisser le nombre de personnes qui ont faim dans le monde à environ 100 millions.

Le rapport sur la Situation Mondiale de l’Alimentation et de l’Agriculture 2010-2011 indique que les femmes n’ont pas accès aux terres, au crédit, aux outils, et aux graines qui pourraient stimuler la production agricole.

Le PAM est la plus grande agence humanitaire au monde pour la lutte contre la faim dans le monde. L’année dernière, l’aide alimentaire du PAM a atteint plus de 90 millions de personnes dans 80 pays.

Add a Comment