News Agency|Tuesday, October 19, 2021
You are here: Home » Communique » Le Gouvernement crée une commission nationale pour la réforme curriculaire
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Le Gouvernement crée une commission nationale pour la réforme curriculaire 

Port-au-Prince ! Jeudi 4 Décembre 2014.-

Le Premier ministre Laurent Lamothe a réitéré mercredi son engagement en faveur d’une éducation de qualité au profit de la jeunesse haïtienne en participant à la cérémonie d’installation de la commission nationale de la réforme curriculaire, mise sur pied par le ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

La création de cette commission, participe de la volonté de son Gouvernement de mettre l’emphase sur la qualité de l’éducation, susceptible de contribuer à faire d’Haïti un pays émergent d’ici à  l’horizon 2030, a indiqué le Premier ministre Lamothe au cours de cette cérémonie qui s’est à l’hôtel El Rancho en présence des organisations du secteur éducatif.

Le Chef du gouvernement en a profité pour rappeler les efforts déjà consentis par l’administration Martelly pour faire de l’accès et la qualité de l’éducation, une priorité notamment par la scolarisation gratuite de 1 million quatre cent mille enfants, l’augmentation salariale de 30% à 60% pour 27.000 enseignants.

Il a par ailleurs, souligné  la convocation récemment par le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly des assises sur la qualité de l’éducation ayant accouché de cette commission.

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat a, pour sa part, inscrit le travail à effectuer par cette commission dans une démarche profonde visant à  réformer le système éducatif au bénéfice des fils et des filles d’Haïti pendant les trente (30) prochaines années.

Composée de 27 membres issus de différents secteurs vitaux du pays, cette commission a pour mission de produire, à  l’intention du MENFP, des recommandations  en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement.

Cette initiative qui marque un tournant dans l’accomplissement des promesses de campagne du chef de l’Etat dans le secteur éducatif, témoigne de la volonté du Gouvernement de faire de la réforme du curriculum un enjeu national, écrit le Bureau de Communication de la Primature.

 

Add a Comment