News Agency|Wednesday, December 8, 2021
You are here: Home » Communique » Le Gouvernement condamne énergiquement l’agression de son ministre Phélito Doran par le député Arnel Bélizaire
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Gouvernement condamne énergiquement l’agression de son ministre Phélito Doran par le député Arnel Bélizaire 

Le Gouvernement condamne énergiquement l’agression de son ministre Phélito Doran par le député Arnel Bélizaire

Port-au-Prince, le mercredi 25 juin 2014.- Le Gouvernement de la République dénonce et condamne énergiquement l’agression sauvage du ministre Phélito Doran, en pleine séance, à la Chambre des députés, par le député Arnel Bélizaire.

Le Gouvernement dénonce du même coup les menaces de mort proférées par l’élu de Delmas/Tabarre à l’encontre du ministre Doran.

Le Gouvernement tient à rappeler que le député Bélizaire est un multi récidiviste qui, à plusieurs reprises, a eu des comportements contraires à la dignité d’un parlementaire violant systématiquement les lois de la République. Citons quelques exemples :

1 – agression à l’Office des postes ;

2 – passage en force d’un barrage de la douane ;

3 – action armée de commando pour soustraire à la justice un prévenu au Parquet du tribunal de première instance ;

4 – usage d’arme de guerre dans des manifestations de rue ;

5 – action armée au niveau de l’Office national d’assurance vieillesse (ONA).

Le Gouvernement tient à souligner que l’immunité ne couvre pas les infractions de droit commun commises par un parlementaire. Immunité ne signifie pas impunité. C’est pourquoi, le Gouvernement de la République demande à la Chambre des députés de se pencher, toute affaire cessante, sur les demandes de levée d’immunité produite par la justice à la Chambre des députés.

Add a Comment