News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Societe » La Journée mondiale du diabète (JMD 2013)
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

La Journée mondiale du diabète (JMD 2013) 

Depuis 1991, la Fondation haïtienne de diabète et des maladies cardio-vasculaires (FHADIMAC) commémore, sous l’égide de la Fondation internationale de diabète (FID), la Journée mondiale du diabète (JDM) en mémoire de Frédérick BANTING, l’un des précurseurs de la découverte de l’insuline, dont le 14 novembre ramène l’anniversaire de naissance. Le diabète est une maladie fréquente, chronique, sérieuse, débilitante et coûteuse. Depuis plus de trente (30) ans, il évolue comme une épidémie, surtout dans les pays en voie de développement. Plus de 381 millions de personnes en souffrent aujourd’hui dans le monde. Selon les projections, 435 millions de personne en seront atteintes en 2030. En Haïti, chez les individus de plus de 50 ans, sa prévalence est de 15% environ (diabète franc et prédiabète compris) dépassant ainsi de beaucoup la prévalence du sida (2.3%). Le diabète constitue un problème majeur de santé publique. Maladie chronique, elle est incurable mais contrôlable. Débilitante et coûteuse, elle est associée à des complications majeures cardio-vasculaires, des atteintes vasculaires périphériques qui engendrent des risques d’amputation du pied du diabétique, (50% des cas d’amputation dans la Caraïbe se rencontrent chez les diabétiques), des insuffisances rénales terminales et la cécité. Ces complications peuvent être, en grande partie, évitées par un bon contrôle du diabète. La FHADIMAC, la seule institution haïtienne au service des personnes affectées par le diabète, se dévoue depuis plus de 26 ans pour permettre aux diabétiques de «mieux vivre» avec leur condition. Pour les personnes diabétiques et hypertendues, la FHADIMAC a institué un programme journalier de séances éducatives en créole, du lundi au vendredi, incluant les signes et symptômes, les complications, le traitement, les soins du corps, des pieds, de la bouche, l’alimentation du diabétique et de l’hypertendu. Quant aux dispensateurs de soins de santé, des séances de formation continue leur sont offertes pour les aider à mieux encadrer les malades de leur communauté, grâce à une meilleure connaissance de la pathologie du diabète et de l’hypertension artérielle. Ces cours ont lieu à la FHADIMAC ou dans les institutions intéressées au traitement du diabète. « Qui sait davantage vit mieux et plus longtemps » Dr Joslin, l’un des plus grands diabétologues américains, répétait souvent que les trois (3) principales bases du traitement du diabète sont « l’éducation, l’éducation, l’éducation ». Elle est indispensable dans la prise en charge des patients. Le thème de la Journée mondiale du diabète 2013 « Protégeons notre futur » sied parfaitement à la FHADIMAC qui a pour mission de prévenir par des moyens diétético-hygiéniques le diabète et ses complications. « Tendre la main à l’autre, c’est reconnaître en lui son prochain » Cette année, pour sensibiliser le public aux dangers du diabète et aux moyens de le prévenir, la FHADIMAC a commémoré la JMD à la place Boyer le 10 novembre, de 8h a.m. à 2h p.m. Le programme a été riche et varié. Une foule enthousiaste de diabétiques et leurs proches a inauguré la journée par une marche, faisant quatre (4) tours de la place. Vinrent ensuite des séances éducatives sur: 1- la mission de la FHADIMAC; 2- les différents types de diabète, leur traitement; 3- l’alimentation du diabétique. Des activités sportives, animées par plusieurs volontaires, secouèrent la torpeur de certains. Tout au long de la journée, des tests de dépistage furent pratiqués. 934 participants eurent des tests de glycémie. Parmi eux, on a dénombré 179 diabétiques connus dont 95 (53.1%) avaient une glycémie supérieure à 200mg. Parmi les personnes non connues comme diabétiques, 38 (5.2%) avaient une glycémie supérieure à 140mg dont 4 (0.51%) avec une glycémie dépassant 200mg (glycémie normale 70 – 110 mg). La Journée mondiale du diabète 2013 a été bien commémorée par la FHADIMAC « qui peut vous aider à évaluer vos risques, à faire un meilleur choix de vie dans un but préventif, de même qu’elle propose toute une panoplie de services pour la prise en charge de votre diabète et la standardisation de son traitement dans tout le pays ». Cette dernière paraphrase a été tirée de l’article du Dr Eddy Jean Baptiste dans la Lettre de la FHADIMAC # 22.

Dr René Charles Président de la FHADIMAC

Add a Comment