News Agency|Sunday, October 20, 2019
You are here: Home » Communique » TAP consternée par l’assassinat du journaliste Rospide Pétion et appelle à l’aboutissement de l’enquête
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

TAP consternée par l’assassinat du journaliste Rospide Pétion et appelle à l’aboutissement de l’enquête 

IMG 2 Rospide Pétion

Port-au-Prince ! Samedi 29 Juin 2019.-

Travailleurs Associés de la Presse (TAP) est consternée par l’assassinat du journaliste Rospide Pétion de Radio Sans Fin le lundi 10 juin 2019 et souhaite que les autorités aboutissent l’enquête pour identifier les auteurs et complices.

Ce crime perpétré contre le présentateur de l’émission « Ti bat bouch » sur RSF dont Rospide Pétion fut un dirigeant,  démontre le degré de pourrissement de la situation sécuritaire, l’irrespect et l’intolérance qui dominent les débats en Haïti.

L’assassinat de Rospide Pétion intervenait à une période de confusion où l’exercice de la profession de journaliste connait des entraves de la part de ceux-là même qui ont besoin de la presse pour véhiculer leurs messages

Le journaliste Richarson Jourdan de la télévision  d’Etat et le photographe Lesly Dorcin du journal Le Nouvelliste, ont été les cibles dans des circonstances distinctes les 7 et 9 juin 2019.

L’incendie des véhicules de Radio-Télé Ginen d’Haiti, les attaques perpétrées en deux occasions sur des véhicules de Radio-Télé Métropole, l’attaque armée contre le journaliste Marc Carl Dupiton à Saint-Marc, participent aussi de cette confusion aveugle qui s’installe dans tous les milieux où aucune voix ne fait autorité de nos jours dans le pays.

Travailleurs Associés de la Presse (TAP) face à ce constat, appelle les autorités policières et judiciaires à assumer leurs responsabilités pour faire la lumière sur les nombreux cas d’assassinat dont celui du journaliste Rospide Pétion ; et les travailleurs de presse à être plus vigilants et plus responsables dans leurs critiques pour  acompagner la population dans ses multiples revendications.

Travailleurs Associés de la Presse (TAP) recommande que l’éthique, le professionnalisme et l’intégrité soient mis en avant dans le travail quotidien des journalistes qui doivent éviter de relayer les discours incitant à la violence pour qu’ils puissent contribuer à la construction de leurs communautés en privilégiant surtout les questions sociales.

Pour le Comité Exécutif:

André Marc Odigé

Secrétaire général

Add a Comment