News Agency|Monday, October 25, 2021
You are here: Home » Sport » Espagne: Messi porte le Barça et prévient le PSG
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Espagne: Messi porte le Barça et prévient le PSG 

Espagne ! Dimanche 07 Décembre 2014.-

Par AFP

Lionel Messi auteur d’un triplé renversant, a permis au FC Barcelone de sortir vainqueur du derby contre l’Espanyol (5-1) dimanche pour rester au contact du Real Madrid en tête du Championnat d’Espagne, envoyant un avertissement au Paris SG avant leur choc européen de mercredi.

Au Camp Nou, le Barça n’a pas été très brillant lors de cette 14e journée de Liga mais il s’en est remis à deux coups de patte de Messi juste avant (45+1) et juste après la pause (50) pour mettre au pas son voisin, qui avait ouvert la marque par Sergio Garcia(13). “La Puce” a ensuite clos la marque (81) après deux autres buts signés Gérard Piqué (53) de la tête et Pedro (77) d’un tir croisé.

Avec 34 points, le Barça se maintient à la deuxième place à deux longueurs du Real Madrid (36 pts), leader, et conserve deux points d’avance sur l’Atletico (32 pts). Surtout, les hommes de Luis Enrique vont pouvoir aborder tranquillement leur “finale” pour la première place du groupe F de la Ligue des champions, programmée mercredi soir au Camp Nou.

Messi, auteur de son troisième coup du chapeau sur ses quatre derniers matches, a largement contribué à cette sérénité: comme à plusieurs reprises cette saison, le Barça s’est montré plutôt emprunté en défense mais comme souvent, Lionel Messi est venu à son secours, alors que tout semblait mal embarqué après l’ouverture du score par Sergio Garcia.

Le capitaine de l’Espanyol, profitant d’un ballon perdu par Sergio Busquets après une charge non signalée, a déboulé à l’entrée de la surface, repiqué au centre et trompé le gardien Claudio Bravo d’une frappe enchaînée du gauche (13). Et les “Pericos” auraient même pu faire le break en première période par Sergio Garcia (28) ou Victor Sanchez (42).- Messi répond à Ronaldo et Ibrahimovic –

Mené, le Barça s’est souvent fracassé sur la défense très resserrée de l’Espanyol et on a très peu vu Luis Suarez, sevré de ballons dans l’axe. On a davantage remarqué Neymar, très vif sur son aile gauche mais pas très en réussite.

Heureusement, il y avait Messi, qui a évolué dans une large zone entre la position d’ailier droit et celle de meneur de jeu, prouvant qu’il était dans une forme ascendante avec un performance complète.

Il a brillé sur coups de pied arrêtés, avec un coup franc expédié sur la barre (30) et un autre juste au-dessus du cadre (71). Il a rayonné dans son jeu de passes avec une longue ouverture pour Jordi Alba, qui a buté sur le gardien de l’Espanyol (38), ou bien un ballon en profondeur pour Neymar, bousculé à l’entrée de la surface alors qu’il filait au but (49).

Et surtout, le quadruple Ballon d’Or a étincelé dans la finition en reversant le score avant et après le repos: d’abord une magnifique frappe enroulée du gauche au ras du poteau (45+1), puis un petit ballon du droit depuis l’entrée de la surface (50).

Il a enfin parachevé l’affaire d’un plat du pied après un une-deux avec Pedro, soit ses 11e, 12e et 13e buts en Liga cette saison, ce qui fait de l’Argentin le deuxième meilleur buteur du championnat espagnol derrière son rival Cristiano Ronaldo (23 buts), lui aussi auteur d’un triplé samedi contre le Celta Vigo (3-0).

Bref, comme Zlatan Ibrahimovic avait débloqué la situation pour le PSG d’un doublé samedi contre Nantes (2-1), Messi a tiré le Barça d’un mauvais pas.

Et le duel entre les deux anciens équipiers de l’attaque barcelonaise s’annonce particulièrement alléchant mercredi au Camp Nou, avec pour enjeu une première place de poule synonyme d’adversaire a priori plus abordable en huitièmes de C1. Le match est déjà lancé.

 

Add a Comment