News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Societe » Politique : Un notaire haïtien fait une proposition pour une sortie de crise
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Politique : Un notaire haïtien fait une proposition pour une sortie de crise 

Port-au-Prince ! Jeudi 2 Octobre 2014.-

Le notaire Jean Henry Céant a souligné mercredi l’urgente nécessité pour tous les protagonistes de mettre un terme aux tergiversations sans fin pour éviter à Haïti de connaitre des instants difficiles dans les quinze premiers jours du mois de janvier 2015.

S’exprimant  au cours d’une conférence de presse, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2010, a fait une proposition de sortie de crise aux acteurs politiques haïtiens en mettant l’accent sur l’importance de trouver une issue favorable à cette situation.

Dans ses réflexions, Maitre Jean Henry Céant propose :

. La création d’un Conseil d’Etat.

. La formation d’un gouvernement de «Salut public».

. L’organisation dans une atmosphère de confiance et de sécurité, des élections générales le dernier dimanche du mois d’octobre 2015 pour remplacer le Président de la République, les vingt sénateurs, renouveler la chambre des députés, les conseils municipaux, les délégués de ville, les assemblées des sections communales (ASEC) et les conseils d’administrations des sections communales (CASEC).

Selon le notaire Céant, le Conseil d’Etat aura 30 membres, choisis par  plusieurs secteurs de la vie nationale.

Quatre représentants  des 10 sénateurs dont le mandat arrivera à terme le deuxième lundi de janvier 2015

. Quatre représentants des 10 sénateurs sortants;

. Deux représentants du Bloc des députés PSP ;

. Deux représentants du Bloc des députes  PRI

. Deux représentants du Bloc des députés  PEP

. Un représentant de l’Exécutif non-fonctionnaire ;

. Un représentant de la Cour de cassation de la République;

. Deux représentants de Religions pour la paix ;

. Un représentant des Organismes de défense des droits humains ;

. Un représentant du Conseil de l’université ;

. Un représentant des Associations des journalistes ;

. Un représentant du Conseil National des coopératives ;

. Un représentant des Organisations de femmes ;

. Un représentant des Handicapés.

 

Le gouvernement de «Salut public» sera composé d’un premier ministre de modération et des ministres proposés par les partis politiques et choisis par le Président de la République et le Conseil d’Etat.

Le Président dirigera le pays dans les conditions et l’esprit de la constitution en vigueur, en collaboration avec le Conseil d’Etat.

Le Conseil d’Etat, qui veillera à son tour sur l’Exécutif afin de contrôler les dépenses publiques et  faire le suivi du processus devant aboutir aux élections.

Le mandat du Conseil prend fin à l’installation des parlementaires nouvellement élus.

HIP

 

 

 

Add a Comment