News Agency|Tuesday, November 12, 2019
You are here: Home » Communique » Ouverture des classes 2019-2020 : Message du Ministre. Pierre Josué Agénor Cadet
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Ouverture des classes 2019-2020 : Message du Ministre. Pierre Josué Agénor Cadet 

Photo 2 PJAC

Port-au-Prince ! Lundi 9 Septembre 2019.-

Inspecteurs, Inspectrices, Directeurs, Directrices, Chères Enseignantes, chers Enseignants, Chers parents, Chers élèves, 9 septanm se dat rantre lekòl ane sa a.

Se yon gwo jou pou timoun yo, pou fanmi an ak sosyete a. Se yon gwo jou paske timoun yo ap pran chimen lekòl pou yo chache wout lakonesans ak limyè.

Nou tout konnen enpotans lekòl, enpotans edikasyon nan yon peyi e nan lavi yon moun. Ledikasyon, se pi gwo zouti pou devlopman timoun yo ak peyi a. Se pi gwo envestisman pou n soti nan povrete ak tout kalte problèm kap brase bil peyi a.

Nou konnen sitiyasyon ekonomik peyi a difisil, bagay yo pa fasil. Gen anpil sakrifis ki fèt pou pèmèt timoun yo ale lekòl. Pèmèt mwen nan sans sa a salye manman ak papa pitit ki pa sispann fè anpil sakrifis pou voye timoun yo lekòl.

Chapo ba pou tout paran pou sakrifis yo deja fè e y ap kontinye fè pou edikasyon timoun yo. Ministè a ansam ak gouvènman deja pote kole pou bay bourad pa l pou soulaje fado manman ak papa pitit. Konsa, malgre sityasyon ekonomik difisil, gouvènman an ap kontinye ak pwogram bay liv e sibvansyone liv, pote plis kantin nan lekòl, distribye kit eskolè, inifòm, peye kontribisyon eskolè pou tout timoun nan lekòl piblik yo pou 1e ak 2zyèm sik fondamantal….

Agents éducatifs, partenaires du système, L’éducation inclusive, de qualité, accessible à toutes et à tous, sera au centre des préoccupations du ministère, encore une fois, cette année.

Il s’agit de continuer à consolider les acquis en matière d’accès et de gouvernance tout en poursuivant les efforts tendant vers l’amélioration des apprentissages.

En ce sens, les actions vont continuer pour la construction et la réhabilitation de nombreux bâtiments scolaires à travers le pays, l’extension du Programme national de cantines scolaires, la formation des maitres, la consolidation du secondaire rénové, l’implantation du numérique à l’école, l’amélioration de la gestion des écoles publiques et des flux de transfert d’élèves d’une école à l’autre, l’amélioration du processus d’inscription aux examens d’Etat et un meilleur contrôle du flux des élèves inscrits auxdits examens.

Ce travail ne peut réussir sans l’implication de toutes les forces vives et de tous les acteurs du système.

Chacun doit apporter sa pierre pour la construction de cet édifice qui est nôtre. L’éducation, c’est l’affaire de toutes et de tous ! Ceci me permet de rappeler la nécessité pour tous les partenaires et tous les acteurs de faire un faisceau afin de protéger le droit à l’éducation. L’école ne doit être l’otage de quiconque.

C’est un bien de la République et tous les enfants doivent pouvoir en jouir en toute quiétude, sans distinction aucune. J’en appelle à la sagesse, au sens de responsabilité, de l’éthique, à l’esprit citoyen de toutes et de tous ! kite timoun ale lekòl mezanmi, kite yo aprann, plas yo se nan sal klas. Pwoteje timoun yo ! pwoteje lekòl la.

Pandan m ap di sa, mwen gen yon panse espesyal pou tout paran ki te pran kouraj yo ak 2 bra pou akonpaye timoun yo pou yo te fini ane lekòl la ki sòt pase a e pèmèt elèv yo pase ekzamen yo malgre gwo menas moun ki poko konprann zafè politik pa mele ak lekòl.

M ap redi sa ankò : Se dwa timoun yo pou yo ale lekòl. E se devwa nou tout nan sosyete pou nou pwoteje lekòl ak timoun.

Chers partenaires des syndicats d’enseignants, Au seuil de cette rentrée scolaire, je veux annoncer à tous nos partenaires des syndicats d’enseignants, de parents et des personnels administratifs que le ministère n’est point sourd à leurs justes revendications ou réclamations.

Le ministère travaille à apporter à ces revendications des réponses dans l’intérêt du système éducatif et du pays en général. Nous traversons une période socioéconomique difficile qui demande une compréhension commune. Des réponses graduelles seront apportées aux différents problèmes.

En ce sens, Je les convie, dans le respect mutuel, à ne jamais s’éloigner de la table de concertation et de résolution des conflits car, le dialogue social reste la voie royale du progrès, de la paix et de l’harmonie sociale.

Ensemble, conscients des contraintes objectives et des défis à surmonter, nous parviendrons à faire évoluer positivement la situation. Chères enseignantes, chers enseignants, le MENFP, de concert avec les autres autorités de l’Etat, est en train d’achever le processus de régularisation des personnels, une fois pour toutes. Tous les efforts seront engagés afin que les agents soient émargés au budget de la République au fur et à mesure.

Merci de continuer à accompagner nos enfants, à leur donner l’envie et le plaisir d’apprendre pour construire le socle de compétences nécessaires à la construction de leur futur comme individus. Et afin de mettre de l’ordre dans la gestion des écoles publiques, aucun enseignant n’est autorisé à rentrer dans une salle de classe sans une lettre de nomination ou un contrat, à compter de ce mois de septembre.

Des dispositions particulières seront adoptées pour les cas en attente et urgents. Elèv yo, Edikasyon se kle pou avni nou. Fòk nou pran etid nou oserye, aplike nou, travay pou nou bay bon jan rezilta. Kraze bèt e kenbe tèt nou. E pa bliye, Fòk nou apresye tout sakrifis paran yo ak leta fè pou pèmèt nou ale lekòl.

Direktè ak enspektè yo, an n mete men pou pèmèt lekòl la byen mache nan enterè timoun yo ak sosyete a. Nou gen gwo responsabilite pou lekòl ka ranpli misyon l kòmsadwa. Pa neglije.

Le chantier de l’éducation est immense, à la mesure de notre ambition de rationaliser les affectations de personnels, d’assurer l’efficacité de chaque gourde dépensée pour l’amélioration de notre système scolaire, de mettre en œuvre une politique de formation initiale et continue des intervenants en milieu scolaire, de gérer autrement les ressources humaines et matérielles allouées à ce secteur, de finaliser et de mettre en œuvre le plan décennal de l’éducation, la Politique nationale d’éducation non formelle, de renforcer la coopération tant avec les partenaires locaux qu’internationaux de l’éducation, de revisiter les curricula pour les adapter aux besoins et aux exigences d’un monde en perpétuelles mutations.

C’est afin de mettre en œuvre cet immense chantier que je convie chacun d’entre vous, parent, directeur d’école, enseignant, fonctionnaire public, partenaire du secteur, leader social, économique, politique, culturel, religieux, partenaire associatif, syndicat, à apporter sa contribution à l’édification de ce patrimoine commun qu’est l’école haïtienne.

Au nom du Président de la République, du Premier Ministre et de tout le Gouvernement, je souhaite à toutes et à tous, une bonne rentrée des classes ! Bonne année scolaire à toutes et à tous ! Je vous remercie !

 

 

 

 

 

Add a Comment