News Agency|Saturday, September 26, 2020
You are here: Home » Communique » Médecins Sans Frontières préoccupée par les besoins sanitaires en Haïti
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Médecins Sans Frontières préoccupée par les besoins sanitaires en Haïti 

Logo 2 MSF (Vraie Image)

Port-au-Prince ! Samedi 11 janvier 2020.-

Médecins Sans Frontières (MSF) alerte les autorités concernées et les principaux acteurs sur les besoins du système sanitaire en Haiti, en prélude au 10ème anniversaire du tremblement de terre du 12 janvier 2010, qui a dévasté le pays, dans son rapport publié le 9 janvier 2020.

Des progrès ont certes, été enregistrés notamment dans l’enlèvement des décombres, la relocalisation des populations victimes, la construction de nouveaux hôpitaux et le déplacement de certains acteurs humanitaires médicaux mais le système sanitaire haitien se trouve à nouveau au bord de l’éffondrement en raison de la crise politique et économique que connait le pays depuis l’organisation des manifestations des membres de l’opposition les 6, 7 juillet 2018, se désole Médecins Sans Frontières.

Dix ans après le seïsme dévastateur, les installations sanitaires se détériorent, le soutien internationlal promis à Haiti suite au tremblement de terre ne s’est jamais concrétisé et les haitiens peinent à accéder aux soins de santé de base, s’indigne la cheffe de mission de MSF en Haiti, Sandra Lamarque dans ce rapport.

Pour faire face à l’aggravation de la crise sanitaire en Haiti, Médecins Sans Frontières a mis en oeuvre de nouveaux projets relatifs à la réouverture en novembre 2019, du centre de traumatologie disposant de cinquante (50) lits dans la commune de Tabarre, au renforcement de son aide au Ministère haitien de la santé publique et de la population à travers des dons d’équipements et de matériels médicaux, à la réhabilitation des installations médicales, la formation du personnel du principal hôpital public de Port-au-Prince tout en soutenant un hôpital à Port-Salut dans le Sud et dix centres de santé dans tout le pays.

L’organisation médicale humanitaire internationale qui met en avant l’intensification des troubles économiques et les tensions politiques ainsi que les difficultés à répondre aux besoins des patients, estime que la situation est encore pire de ce qu’elle a pu imaginer.

Il faut agir pour donner la priorité aux soins sanitaires”, recommande Médecins Sans Frontières qui insiste sur la nécessité pour d’autres acteurs de se mobiliser afin de répondre aux besoins médicaux actuels en Haïti.

 

Add a Comment