News Agency|Saturday, April 21, 2018
You are here: Home » Internationale » L’ouragan Maria frappe Porto Rico, sept morts sur la Dominique
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

L’ouragan Maria frappe Porto Rico, sept morts sur la Dominique 

IMG 2 Maria

San Juan ! Mercredi 20 Septembre 2017.-

 Par Reuters

Maria, le second ouragan de très forte puissance à balayer les Antilles ce mois-ci, a atteint mercredi Porto Rico après avoir fait sept morts sur la Dominique, deux en Guadeloupe, des disparus à La Désirade et balayé les îles Vierges.

L’ouragan a touché Porto Rico près de Yabucoa, dans le sud-est de l’île, avec selon le Centre américain des ouragans (NHC) des vents de 220 km/h. Pratiquement toute l’île s’est retrouvée privée d’électricité, selon le journal El Nuevo Dia.

L’ouragan devrait déverser plus de 60 cm de précipitations sur certaines parties de l’île, des pluies de nature à provoquer inondations et glissements de terrain. Le niveau de la mer pourrait s’élever à près de trois mètres.

Porto Rico, qui compte 3,4 millions d’habitants, n’a pas connu d’épisode météorologique de cette violence depuis l’ouragan San Felipe Segundo qui a fait 300 morts en 1928.

Le pays n’avait pas été directement touché par le précédent ouragan, Irma, l’un des plus puissants jamais observés dans cette partie de l’Atlantique, qui a provoqué la mort de trois personnes.

“Cela va être catastrophique pour notre île”, a estimé Grisele Cruz, une habitante ayant trouvé refuge comme des milliers d’autres dans un abri. “On va être privés de services publics pendant longtemps”.

Porto-Rico fait face à la plus importante dette municipale de l’histoire des Etats-Unis. Le gouvernement et l’administration se sont placés en faillite afin de bénéficier d’une protection contre leurs créanciers.

Sur son passage, l’ouragan Maria a frappé la Guadeloupe et la Martinique, les deux grandes îles des Antilles françaises qui avaient été placées en alerte violette cyclonique.

Près de 80.000 personnes sont privées d’électricité et 25% des clients de téléphonie fixe n’y ont plus accès selon la préfecture qui a abaissé l’alerte cyclonique en niveau “gris”, réservant l’usage des routes aux secours et déblaiements.

La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, a fait état mercredi sur place de deux décès, selon un bilan encore provisoire. Deux personnes sont en outre portées disparues après le naufrage d’un bateau au large de la Désirade.

L’oeil du cyclone est passé à environ 50 km de la Martinique, où vents violents et pluies torrentielles ont provoqué des coupures d’électricité.

“Basse-Terre, ici en Guadeloupe, a été largement touchée, il y a des dégâts importants” liés aux vents et aux inondations, a précisé la ministre, ajoutant toutefois qu’ils étaient sans commune mesure avec ceux causés par l’ouragan Irma sur l’île de Saint-Martin.

Les îles françaises de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, dévastées par le passage d’Irma, ont été cette fois épargnées.

Les deux territoires ont été balayés par des vents entre 80 et 100 km/h, avec des rafales de 100 à 130 km/h, bien moins que la puissance destructrice d’Irma la semaine dernière.

Septième ouragan de la saison (et quatrième ouragan majeur) dans l’Atlantique, Maria, qualifié d'”extrêmement dangereux” par le NHC, a frappé de plein fouet la Dominique.

On y a dénombré au moins sept morts et on y redoute des dégâts bien plus considérables qu’à la Martinique car l’oeil du cyclone et son mur de vent dévastateur sont passés directement au-dessus de l’île.

L’ancienne colonie anglaise et ses 73.000 habitants sont pratiquement coupés du monde. Le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, a dit que le toit de sa maison s’était envolé.

Maria a ensuite poursuivi sa route vers les îles Vierges, passant à l’ouest de Sainte-Croix, où vit la moitié des 100.000 habitants du territoire américain.

Nombre d’entre eux avaient gagné les abris anticycloniques dès mardi à la mi-journée. Les autorités attendaient la levée du jour pour évaluer l’ampleur des dégâts.

Le passage dévastateur d’Irma a fait au moins 84 morts et infligé des dégâts matériels considérables dans les Antilles et aux Etats-Unis, surtout en Floride.

Add a Comment