News Agency|Monday, November 29, 2021
You are here: Home » Nationale » Les chauffeurs handicapent la vie à Port-au-Prince au premier jour de leur grève
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Les chauffeurs handicapent la vie à Port-au-Prince au premier jour de leur grève 

Port-au-Prince ! Lundi 9 Février 2015.-

Les activités commerciales étaient paralysées lundi matin à Port-au-Prince et dans plus autres régions du pays à cause de la grève des chauffeurs qui continuent de réclamer la baisse substantielle des prix des produits pétroliers, selon le constat de l’agence Haïti Inter Presse.

Le transport en commun n’a pas fonctionné ;  les banques ont gardé leurs portes fermées ainsi que les écoles.

Dans toutes les gares routières, les activités étaient aussi paralysées en dépit de l’annonce faite par le Haut commandement de la Police nationale d’Haïti demandant à la population de vaquer  librement à ses occupations.

A la capitale et en banlieue, les rues sont presque gardées par des véhicules  de police, des ambulances, des motards, et de rares voitures privées.

Cette grève annoncée pour lundi 9 et mardi 10 février, est la deuxième action des syndicats de chauffeurs qui sont divisés sur la question du carburant, contre le gouvernement en l’espace d’une semaine, pour exiger une nouvelle diminution des prix des produits pétroliers.

Mardi dernier, le gouvernement dirigé par le Premier ministre Evans Paul, avait fixé à la baisse de nouveaux prix à la pompe pour la Gazoline, le Diesel et le Kérosène.

HIP

Add a Comment