News Agency|Sunday, November 29, 2020
You are here: Home » Locale » Les 216 ans de l’indépendance d’Haïti célébrés à Port-au-Prince
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Les 216 ans de l’indépendance d’Haïti célébrés à Port-au-Prince 

Photo 2 JM 216 ans Mercredi 1er Janvier 2020

Port-au-Prince ! Vendredi 3 janvier 2020.-

Le Président de la République d’Haïti Jovenel Moïse a choisi de célébrer la 216ème année de la proclamation de l’indépendance de son pays à la capitale (Port-au-Prince), mercredi premier janvier 2020, par des cérémonies qui ont eu lieu sur les places du champ de mars  et sur la cour du Palais national.

Le chef de l’Etat a rendu hommage aux héros de l’indépendance en déposant dans la matinée des gerbes aux pieds des monuments érigés à la mémoire  de Toussaint Louverture, Henri Christophe, Jean-Jacques Dessalines et Alexandre Pétion dans l’aire du champs de mars.

Honneur aux généraux qui ont fait 1804, a lancé Jovenel Moïse dans un message à la nation depuis le palais présidentiel, à l’occasion des 216 ans de l’indépendance d’Haïti.

Haïti est la première république noire du monde et le 2ème pays indépendant de l’amérique après les Etats-Unis, a rappelé le Président Moïse, soutenant que le 1er janvier, est une date à jamais sacrée dans l’histoire des libertés.

Haïti a transporté le vent de liberté, d’égalité et de justice sociale aux autres colonies, s’est enorgueilli le président haïtien, qui a exhorté ses concitoyens et concitoyennes à lutter contre la division qui ronge la société.

L’instabilité a des impacts sur le système politique et social en Haïti, a fait remarquer le chef de l’Etat, présentant l’unité et l’union comme des facteurs de la stabilité.

Selon Jovenel Moïse, les haïtiens sont aujourd’hui des esclaves de la pauvreté extrême et du black-out ; et l’Etat doit être au service de la majorité.

Les élites ont choisi de construire un Etat contre le peuple et qui n’a existé que comme source de rentes, a dit monsieur Moïse.

Il a, par ailleurs, présenté ses excuses à la population  pour n’avoir pas pu tenir ses promesses de doter le pays de courant électrique 24h sur 24 dans le délai prévu de 24 mois, tout en admettant avoir mal  évalué les forces en présence.

2019, a été une année épuisante, a reconnu le Président Jovenel Moise qui a remercié les partenaires internationaux d’avoir soutenu Haïti dans ses difficultés.

HIP

Add a Comment