News Agency|Wednesday, August 12, 2020
You are here: Home » Locale » L‘Eglise catholique s’implique dans le combat contre l’expansion du coronavirus en Haïti
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

L‘Eglise catholique s’implique dans le combat contre l’expansion du coronavirus en Haïti 

IMG 2 Frantzy-Petit-Homme

Port-au-Prince ! Samedi 11 Avril 2020.-
Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication a lancé samedi 11 avril 2020, les week-ends du Centre d’informations permanentes sur le coronavirus (CIPC) consistant à poursuivre la permanence en matière de communication au profit du grand public dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire.
Le CIPC a reçu le même jour le Révérend Père Frantzy Petit-Homme, directeur de la Pastorale Universitaire de l’Archidiocèse de Port-au-Prince sur l’implication de l’Eglise catholique dans le combat contre le coronavirus en Haïti.
D’entrée de jeu, le Père Frantzy Petit-Homme, a affirmé que l’église catholique est là pour respecter les principes établis par les autorités du pays dans leur lutte contre le COVID-19. Il a expliqué que la structure de l’église catholique facilite la communication entre les différents niveaux quelle que soit leur distance à travers le territoire national. Les curés vivent avec les fidèles et accompagnent les membres de leurs communautés.
Selon le Père Petit-Homme, depuis l’introduction du coronavirus dans le pays, tous les prêtres se soucient d’accompagner leurs fidèles comme le réclame leur devoir. Il a informé que bien avant, l’Eglise catholique avait publié une note pour demander aux prêtres de prendre des dispositions en vue d’éliminer certaines pratiques susceptibles de faciliter la contamination, notamment le baiser de paix, le bénitier et recommandé que le partage de l’hostie se fasse désormais dans la main et non dans la bouche des fidèles.
Toutes les célébrations se font avec un maximum de 10 personnes, conformément aux mesures des autorités étatiques. Toutes les cérémonies religieuses exigeant un grand rassemblent ont été annulées notamment le chemin de croix, le lavement des pieds, la veillée pascale, en vue de ne pas aller à l’encontre des recommandations des autorités établies, a-t-il dit.
« Cela a été difficile, car tous les sacrements de l’Eglise catholique sont des sacrements de proximité, mais il fallait le faire pour protéger le peuple de Dieu , a raconté le Père Frantzy Petit-Homme, rappelant que l’archevêque avait demandé aux fidèles de transformer leur maison en lieu de prière.
Les prêtres ont également communiqué aux fidèles les heures de messe dans les différentes paroisses et les moyens de communications modernes sont utilisés pour retransmettre les messes en direct et en temps réel via Facebook, You Tube, Instagram etc.
Le Père Frantzy Petit-Homme a affirmé que les prêtres ne cessent de rappeler aux fidèles les principes de prévention du coronavirus en vue de limiter le développement de la maladie.
La Radio Soleil est mobilisée pour diffuser des informations relatives au coronavirus. Ces informations sont relayées par toutes les autres stations faisant partie du réseau catholique à travers le pays, a fait savoir le prêtre. « Contrairement à autrefois, la communication rapide et le développement de la technologie facilitent la transmission rapide des épidémies à travers le monde », a déclaré le Père Petit-Homme, soutenant que l’Eglise catholique participe à tous les efforts pour aider les autorités, en tant qu’Eglise, en vue de limiter la propagation du virus en Haïti. Le Père Frantzy Petit-Homme, curé de la Paroisse Notre Dame de l’Immaculée Conception à Port-au-Prince, a rappelé que la société haïtienne peut compter sur l’Eglise et demandé aux Haïtiens de pratiquer les principes d’hygiène de prévention en vue de limiter la propagation du coronavirus en Haïti et de regarder vers Dieu, maître de l’humanité.
LJ
Crédit/Photo/HN

Add a Comment