News Agency|Thursday, April 9, 2020
You are here: Home » Nationale » Le Président Jovenel Moïse lance le dialogue communautaire avec 28 quartiers
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Président Jovenel Moïse lance le dialogue communautaire avec 28 quartiers 

IMG 2 DC

Port-au-Prince ! Dimanche 22 décembre 2019.-

Par RNH

Le Président de la République Jovenel Moise a procédé au lancement d’une émission baptisée “Dialogue Communautaire “, le dimanche 22 décembre 2019 au palais National avec la participation de leaders communautaires de 28 quartiers de Port-au-Prince, Delmas et Cité Soleil, pour lui permettre de s’informer des besoins des habitants de ces zones.

L’objectif de cette émission est de rassembler les leaders communautaires, en vue d’une meilleure compréhension des problèmes auxquels font face les populations.

Pour commencer, le président de la république a demandé à l’assistance d’observer une minute de recueillement à la mémoire du policier Stanley Payen Bichard, tué dans un accident de la route le samedi 21 décembre 2019 dans la commune de Torbeck.

« Sim pa pale map toufe », c’est par ces mots que le Président de la République Jovenel Moïse a démarré la première édition de cette émission.

L’électricité est un élément indispensable  au développement d’un pays  a rappelé le Président de la république Jovenel Moise, soulignant que le cas n’est pas différent pour Haïti.

Il a présenté ses excuses aux leaders communautaires pour n’avoir pas pris  la décision de dialoguer avec eux à temps, de manière à pouvoir répondre  aux besoins de ces quartiers.

Le chef de l’Etat a  renouvelé son engagement de mettre fin à ce qu’il appelle en créole « Sistem peze souse a » qui accapare presque toutes les richesses du pays, a-t-il soutenu.

Les problèmes dont l’insalubrité et l’insécurité.sont énormes et le travail est extrêmement difficile, a  reconnu le Président de la république.

Avec les Organisations Communautaires de Bases (OCB), l’Etat aura à intervenir dans différentes sphères d’activités  au niveau des quartiers, a ajouté le Président Jovenel Moïse, reprenant son slogan “Ti rès la se pou pep la”.

Les problèmes présentés par les leaders communautaires pour leurs zones respectives concernent pour la plupart, la sécurité, la faim, la santé, le crédit pour les commerçants et les jeunes, l’assainissement et la formation professionnelle.

De Canaan à Fontamara en passant par le centre de Cité-Soleil, Delmas, bas bel-air et haut bel-air, carrefour-feuilles, « Croix  des prés » et la troisième circonscription de Port-au-Prince, le phénomène de l’insécurité domine les 28 quartiers.

Le Ministre de la Justice et de la sécurité Publique, Jean Roudy Aly invité par le chef de l’Etat, a salué cette initiative, informant de l’adoption d’un plan de sécurité pour permettre à la population de vaquer librement à ses activités pour les fêtes de fin d’année.

Le Directeur général de l’office national d’assurance vieillesse (ONA), Chesnel Pierre  a annoncé que l’institution a déjà mis disponible dans le cadre du programme « ONA-FANM » 300 millions de gourdes pour plus de 11 mille marchandes depuis son lancement en Août 2017.

Le montant de départ pour le crédit « ONA-FANM » se chiffre à 25 mille gourdes avec un intérêt de 1% le mois, selon Monsieur Chesnel Pierre.

L’institution est prête à accompagner plusieurs groupes d’entreprises spécialisées dans la fabrication de maillots à « Cité Okay » sur la route de l’aéroport, a fait savoir Monsieur Pierre.

Le directeur général du Fonds d’assistance économique et social (FAES) Ernest Chatelier intervenant lui aussi, en la circonstance   sur les doléances des leaders communautaires qui réclament la réouverture des restaurants communautaires dans les quartiers où les gens sont frappés par la faim, a renouvelé l’engagement de l’institution d’accompagner les couches les plus vulnérables de la population.

Monsieur Chatelier a rappelé les 3 programmes à savoir « Restoran kominotè, Kantin mobil et Panye Solidsarite » exécutés par le FAES et donné la garantie de mettre sur pied sur instruction du Chef de l’Etat, 400 nouveaux restaurants communautaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Add a Comment