News Agency|Monday, October 18, 2021
You are here: Home » Communique » Le Président de la République lance les Assises Nationales sur la qualité de l’Education
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Président de la République lance les Assises Nationales sur la qualité de l’Education 

Port-au-Prince, mardi 8 Avril 2014 : Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, accompagné du Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Nesmy Manigat, et de la Représentante de l’UNESCO en Haïti, Mme Michaelle Jean, a ouvert officiellement, le lundi 7 Avril 2014, à l’Hotel Royal Oasis, les Assises Nationales sur la qualité de l’Education en Haïti.

 

En présence de plusieurs représentants du système éducatif haïtien, le Chef de l’Etat s’est montré préoccupé par le développement de ce secteur. « Je suis convaincu que la qualité de l’éducation est l’un des leviers importants qui permettra d’améliorer les conditions économiques et sociales de la population », a-t-il souligné, tout en insistant sur l’établissement d’une éducation de qualité de la maternelle à l’université, pour pérenniser l’inclusion sociale.

 

Le Président de la République en a profité pour réaffirmer son refus catégorique de l’exclusion, notamment en matière de l’accès à l’éducation. Le Chef de l’Etat croit que l’un des moyens pour Haïti de sortir du sous-développement, de vaincre la pauvreté, est de donner la possibilité à tous les enfants d’avoir une éducation solide. Pour cela, il croit important que le Gouvernement continue d’accentuer les efforts au besoin du secteur par la formation du personnel éducatif, l’augmentation de la quantité de manuels didactiques mis à la disposition des élèves, la construction et la réparation des infrastructures scolaires, et l’élargissement du programme de cantines scolaires à travers le pays.

 

Outre la Formation professionnelle, et tant d’autres programmes visant le développement du secteur, un projet de loi est déjà élaboré et portant organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique qui est l’autorité chargée de la régulation et du contrôle de qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

 

Le Président Martelly, à l’ouverture des Assises, a en effet mis l’emphase sur la nécessité – pour l’Etat, à travers les mécanismes de régulation et de contrôle présents dans le paquet législatif, – d’accompagner les institutions d’enseignement supérieur (IES) à assurer le virage vers la qualité par la mise en application des normes et des principes modernes de gouvernance du secteur de l’enseignement supérieur.

 

Tout en reconnaissant le rôle des pouvoirs publics de garantir la qualité de l’éducation, le Président de la République continue de croire en l’avenir des jeunes par l’éducation. Il a profité des Assises pour exhorter les autorités nationales de l’éducation à prendre en considération les échanges et les réflexions qui sortiront de l’évènement dans leurs prises de décisions.

 

-FIN-

Add a Comment