News Agency|Tuesday, December 1, 2020
You are here: Home » Locale » Le ministre Jean Michel Lapin choqué par l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le ministre Jean Michel Lapin choqué par l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph 

IMG JML

Port-au-Prince ! Vendredi 11 Octobre 2019.-

En ma qualité de Ministre de la Culture et de la Communication j’ai appris cevendredi matin 11 Octobre 2019, l’assassinat crapuleux du journaliste de Radio Panick FM et correspondant de Radio Méga dans le bas plateau Central, plus précisément à Mirebalais.

Il faut noter que Mirebalais justement, est devenu une zone réputée très active dans les violences entourant les revendications socio – politiques de ces derniers temps.

En effet, selon les dernières informations diffusées dans la presse, le journaliste Néhémie Joseph a été assassiné par balle 10 Octobre 2019.

Je suis très choqué par ce crime qui me force à constater que, depuis plus de 30 ans, tous les efforts réalisés en Haïti en faveur de la liberté d’expression et de la liberté de la presse sont remis en question.

Ils sont remis en question parce que ce même climat  d’intolérance qui à toujours  existé depuis plus de 200 ans  dans notre pays et surtout, au cours de ces (15) dernières années, est  maintenu et entretenu de manière farouche.

Je suis donc triste de constater, dis-je, que ce climat  d’intolérance  qui engendre la violence, ce climat a la vie dure. Il persiste. Rien ne l’arrête. Malgré les efforts des uns  et des autres. Chacun en ce qui le concerne. Il suffit d’une simple braise populaire qui s’allume, nos  journalistes sont vite agressés et attaqués  ou même tués dans l’exercice de leur métier.

Je me révolte cette fois et je condamne fermement ce nouvel assassinat sur la personne du journaliste Néhémie Joseph.

Je demande aux instances compétentes d’agir en leur pouvoir et qualité, pour que transparence et justice soit  faite autour de ce dossier tragique.

Toutes mes sympathies à sa famille, à ses proches en général, à ses medias d’attache, à ses collègues de la presse et à toute la commune de Mirebalais touché en la circonstance.

Jean Michel LAPIN

Ministre de la Culture et de la Communication

 

 

 

Add a Comment