News Agency|Tuesday, October 19, 2021
You are here: Home » Nationale » Le Fonds de reconstruction d’Haïti approuve 38,6 millions de dollars américains pour l’appui budgétaire
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Fonds de reconstruction d’Haïti approuve 38,6 millions de dollars américains pour l’appui budgétaire 

Port-au-Prince ! Mercredi 28 Mai 2014.-

 

Le  Comité de Pilotage du  Fonds de Reconstruction d’Haïti  (FRH), sous la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances, Madame Marie-Carmelle Jean-Marie,  a confirmé un financement total de 38.6 millions de dollars pour l’appui budgétaire. Avec cette allocation, le FRH aura approuvé un total de près de 74 millions de dollars depuis sa création en 2010 sous forme d’appui budgétaire permettant ainsi au Gouvernement d’équilibrer son budget, selon un communiqué transmis ẚ Haïti Inter Presse.

 

Le FRH a également évoqué plusieurs projets en attente d’approbation portant sur un montant  total de 56 millions de dollars  pour plusieurs secteurs. L’approbation finale interviendra lorsque les documents définitifs de projets seront disponibles.

 

Les 40 millions de dollars, initialement réservés pour le barrage du fleuve Artibonite par le FRH, sont  proposés pour être réaffectés au financement de projets dans les secteurs de la formation professionnelle, l’agriculture et la sante qui sont reconnus comme des axes prioritaires pour le gouvernement haïtien.

 

De l’avis de Madame Marie-Carmelle Jean-Marie, Ministre de L’Economie et des Finances, Présidente du Fonds: «  L’ appui budgétaire du FRH nous permettra de financer le déficit de l’Etat anticipé pour la fin juin et d’équilibrer ainsi les grands comptes économiques et financiers de notre programme conclu avec le FMI »

 

Avec la presque totalité des fonds disponibles du FRH alloués, et le changement des priorités du Gouvernement de la reconstruction vers le développement, le Comité de Pilotage s’est penché sur l’avenir du Fonds.

 

Le gouvernement haïtien est convaincu qu’il faut réorienter le Fonds de Reconstruction d’Haïti en un fonds de Construction Economique en diversifiant les sources de financement. Il a été décidé de faire l’évaluation de la première phase du FRH avant 2014 en même temps qu’une étude de faisabilité de sa mutation. Cette dernière étude devra déterminer si le fonds peut se transformer en un fonds d’investissement pour soutenir le secteur privé comme souhaité par le gouvernement.

 

Le mandat du FRH portait jusqu’à ce jour sur la reconstruction, explique son responsable Josef Leitmann indiquant par ailleurs,  que l’institution  pourra désormais se consacrer à d’autres  domaines prioritaires que le Gouvernement est entrain de déterminer, en concertation avec ses partenaires. En attendant, le FRH sera appelé à réduire ses activités afin de permettre un usage efficace des ressources disponibles vers le développement d’Haïti.

 

Par ailleurs, le Comité de Pilotage a  accueilli chaleureusement Monsieur Mamadou Dème,  qui remplacera Monsieur Josef Leitmann en tant que Responsable du FRH à partir du 1er juin 2014 et administrera le nouveau budget voté au cours de cette réunion.

 

Le Fonds de Reconstruction d’Haïti est un partenariat entre la Communauté Internationale et le Gouvernement d’Haïti pour soutenir le financement de la reconstruction post-séisme. Il est la plus grande source de financement non programmé pour la reconstruction d’Haïti.  Le FRH mobilise, coordonne et attribue les contributions de bailleurs bilatéraux et d’autres donateurs pour financer des projets hautement prioritaires, des programmes et des demandes d’appui budgétaire. 

 

À date, le FRH a mobilisé 396 millions de dollars et alloué 334 millions pour financer 25 projets prioritaires du Gouvernement Haïtien.  Un financement stratégique a été fourni pour appuyer le fonctionnement du Gouvernement haïtien, la construction de logements et la réhabilitation des quartiers, la gestion des débris, l’amélioration du système éducatif, l’aide aux petites et moyennes entreprises, réduction des risques de catastrophe et la promotion du développement dans la partie sud du pays et la prévention des risques sismiques dans le Grand Nord.

 

 

HIP

 

 

                  

Add a Comment