News Agency|Sunday, November 18, 2018
You are here: Home » Communique » Laurent Lamothe appelle à la cessation de la violation des droits de la personne
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Laurent Lamothe appelle à la cessation de la violation des droits de la personne 

photo Ll DD 2

Port-au-Prince ! Samedi 4 Juin 2016,-

Communiqué

Le bureau de l’ancien Premier ministre Laurent Lamothe prend note de l’annulation de toutes les mesures d’interdiction de départ émises récemment par le Parquet de Port-au-Prince à l’encontre de plusieurs anciens Premiers ministres et anciens ministres de l’administration Martelly dans une liste soumise au bureau de l’immigration.

Le bureau tient à rappeler que le commissaire du gouvernement ne détient aucun motif légal ni la compétence nécessaire pour prendre de telles mesures. Le Président de la République, M. Jocelerme Privert, a lui-même reconnu que les anciens Premiers ministres et anciens ministres,  pour tous les crimes et délits commis dans l’exercice de leurs fonctions, sont passibles uniquement par devant la Haute Cour de justice.

Le Bureau prend également acte de la correspondance [1] du Premier ministre Enex Jean-Charles adressée au ministre de la justice et de la sécurité publique en date du 2 juin 2016   lui demandant d’instruire tous les parquetiers  de veiller à ce que leurs actions soient circonscrites dans le strict respect de la loi.

En ce sens, le bureau appelle à la cessation immédiate de la violation des droits de la personne apte à ouvrir la voie  à des dérives totalitaires  qui risquent de replonger le pays dans les travers de la période de la dictature.

Le Bureau de l’ancien Premier ministre Lamothe tient également à adresser ses plus vifs remerciements à tous les compatriotes qui ont manifesté leur solidarité sans faille avec M. Laurent Lamothe durant cette semaine dans sa lutte pour rétablir le respect des droits  de la liberté individuelle de chaque citoyenne et citoyen haïtien.

Bureau de Communication

Laurent LAMOTHE

Contact : 4799-8031

 

Add a Comment