News Agency|Friday, November 16, 2018
You are here: Home » Culture » La Radio Nationale d’Haïti pleure le départ de son animateur de la chanson « Retro », Ludner Robert Plaisir
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

La Radio Nationale d’Haïti pleure le départ de son animateur de la chanson « Retro », Ludner Robert Plaisir 

IMG 4 LRP

Port-au-Prince ! Jeudi 15 Mars 2018.-

Par AMO

En pleine matinée, ce jeudi 15 mars 2018, la nouvelle du décès inattendu de Monsieur Ludner Robert Plaisir, animateur de la chanson « Retro » sur la Radio Nationale d’Haïti, a surpris les collaboratrices et collaborateurs de cet homme à l’air jovial qui a marqué son passage à la station d’Etat.

Ludner Plaisir d’un ton amusant, s’était fait remarquer samedi dernier au beau milieu de la journée depuis le premier étage du local de la RNH où il discutait avec le directeur général, Monsieur Gamall Jules Augustin de certaines compositions du groupe Skah-Shah, number One.

Souffrant de diabète et d’hypertension artérielle, Ludner Robert Plaisir menait sa vie tranquillement sans laisser sa cigarette malgré les conseils de ses admirateurs à la RNH.

Ludner Robert Plaisir l’homme de tous, particulièrement les journalistes Roland Laguerre et Jean Claude junior Gédéon de la Direction de l’Information, qui sollicitaient constamment la musique « Pè Baron »  de Joe Jack pour le plaisir de leur collègue Napoléon Ninger, une façon propre aux deux travailleurs de la presse, de le taquiner.

Il aimait la compagnie et avait surtout une attention toute particulière pour les femmes de la RNH qu’il était toujours prêt à servir.

Ludner Robert Plaisir a fait ses débuts à Radio Tropicale New York et animé l’émission populaire « Plaisir Ambiance » sur WSRF (1580 AM) et Radio Méga à Miami (Etats-Unis), a confié Edwin Adlyn Lozama de son nom d’animateur « Ed Lozama », coordonnateur Général de la Radio Nationale d’Haïti.

La Secrétaire de direction Paula Prinston et Maitre Erline Joseph du service juridique garderont un grand souvenir de ce collaborateur qui est parti sans avoir eu le temps de dire adieu à tous ceux et toutes celles qui l’ont côtoyé dans sa vie professionnelle à la RNH.

 

Add a Comment