News Agency|Sunday, March 29, 2020
You are here: Home » Communique » La radio est un moyen unique de promouvoir la diversité culturelle, selon l’UNESCO à l’occasion de la Journée mondiale de la radio 2020
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

La radio est un moyen unique de promouvoir la diversité culturelle, selon l’UNESCO à l’occasion de la Journée mondiale de la radio 2020 

IMG 2 Radio RNH

Paris ! Jeudi 13 février 2020.-

Vue (Studio RNH)

 

En cette Journée mondiale, nous célébrons le pouvoir de la radio de refléter et de promouvoir la diversité sous toutes ses formes.

Dans ce « pays des voix », ainsi que Walter Benjamin surnommait la radio dans ses Écrits radiophoniques, chacun peut se sentir chez soi. À la diversité des canaux de diffusion – AM, FM, longues ondes, et de manière croissante, radios numériques, webradios et podcasts – répondent en effet la diversité des contenus et des émissions produites, la pluralité des opinions, des expressions culturelles, des sensibilités exprimées.

Par la liberté qu’elle offre, la radio est ainsi un moyen unique de promouvoir la diversité culturelle.

C’est notamment le cas pour les populations autochtones, qui peuvent trouver en la radio un média accessible pour partager leurs expériences, promouvoir leurs cultures, exprimer leurs idées dans leurs propres langues.

C’est aussi le cas des radios communautaires qui relaient les préoccupations de nombreux groupes sociaux, dont la voix, sans la radio, porterait bien moins dans le débat public.

C’est la raison pour laquelle l’UNESCO soutient activement ces radios et fait en sorte, avec tous les moyens que son mandat lui confère, qu’elles puissent se développer.

En invitant l’auditeur à élargir son horizon, à découvrir de nouvelles perspectives, à favoriser la compréhension interculturelle, la radio est ainsi un média humaniste, qui participe à lutter contre les préjugés et les discriminations.

Cette diversité doit se concevoir au sein des contenus radiophoniques, mais aussi parmi les créateurs de ces contenus – techniciens, programmateurs, journalistes, ingénieurs du son, chacun a un rôle à jouer en la matière.

Il est dans ce cadre important que l’industrie radiophonique soit elle-même une industrie de la diversité, reflétant la complexité et la richesse de nos sociétés. Cette diversité est d’ailleurs un atout, car elle est synonyme de plus grande créativité et de plus grande innovation dans les contenus produits.

Dans ce contexte, l’UNESCO s’attache en particulier à promouvoir une plus grande participation des femmes au sein de l’industrie radiophonique.

Les Indicateurs d’égalité des genres dans les médias participent ainsi à mesurer le degré de sensibilisation, dans les médias et les contenus produits, à l’égalité des genres, en permettant d’évaluer concrètement les progrès accomplis – et ceux qui demeurent encore à faire – pour donner plus de place à la diversité.

« Chaque fois que nous allumons la radio, les phénomènes qui s’ensuivent ont une certaine expression. La radio « nous parle », même si nous n’écoutons personne ». C’est par ces mots que Theodor Adorno célébrait cette magie de la radio, cette magie que nous entretenons en cette Journée mondiale.

La Journée mondiale de la Radio a été proclamée par les Etats membres de l’UNESCO en 2011.

 La radio est le media plus suivi par le grand public dans le monde et elle constitue le moyen d’expression de la diversité.

À l’occasion de la JMR 2020, l’UNESCO invite les stations de radio à promouvoir la diversité dans les salles de rédaction et dans l’audience.

Les trois sous-thèmes de cette édition sont les suivants :

  • Le pluralisme dans le paysage radiophonique
    • La diversité dans les salles de rédaction
    • La diversité éditoriale et la diversité des programmes

Photo/Crédit/AMO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Add a Comment