News Agency|Wednesday, December 8, 2021
You are here: Home » Nationale » Journée de travail intense du Président Michel Joseph Martelly et du Président du Sénat français, Monsieur Jean-Pierre Bel


  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Journée de travail intense du Président Michel Joseph Martelly et du Président du Sénat français, Monsieur Jean-Pierre Bel

 

Port-au-Prince, vendredi 1er Août 2014.-

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Michel Joseph Martelly, s’est entretenu, le vendredi 1er  Août 2014, au Palais National, avec le Président du Sénat français, M. Jean-Pierre Bel, autour de sujets importants tels que le renforcement des liens de coopération, d’amitié et de fraternité entre la France et Haïti, le dialogue politique, le renforcement institutionnel, et le développement socio-économique.

Tout en se réjouissant de la matérialisation de la promesse faite par M. Bel, d’être « le Nouvel Ambassadeur de la cause haïtienne », le Président de la République a profité de l’occasion pour remercier la France de son engagement au côté du peuple haïtien.

Le Chef de l’Etat et le Président du Sénat français ont, entre autres, discuté de :

1) De la Francophonie

Le Président Martelly a rappelé le rôle majeur que joue Haïti en tant que membre fondateur de la francophonie et seul pays francophone de la région des Caraïbes. Il a fait part du ferme soutien d’Haïti à la candidature de la très Honorable Michaëlle Jean comme Secrétaire générale de la l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). 
Le Chef de l’Etat a également mis l’accent sur la candidature d’Haïti pour l’organisation du seizième (16ème) Sommet de la francophonie.


2) Du climat politique en Haïti

Le Président de la République a souligné les efforts déployés par son administration pour le respect des principes démocratiques, l’instauration d’un climat de stabilité sociopolitique, et le bon fonctionnement des institutions républicaines.

3) Du dialogue politique et processus électoral

Le Chef de l’Etat a insisté sur le respect par son administration de tous les engagements conclus dans « l’Accord interhaïtien d’El Rancho », tout en mentionnant la prise d’un ensemble de décisions importantes telles que le lancement du processus électoral (le peuple est convoqué en ses comices le 26 Octobre 2014), la formation du Conseil Électoral Provisoire (CEP) et enfin, le décaissement par le Gouvernement haïtien d’une première tranche de cent-soixante (160) millions de gourdes pour financer les élections.

4) Du renforcement institutionnel

Le Président de la République a renouvelé une fois de plus ses engagements à faciliter des échanges d’expertises et d’expériences entre le Parlement français et le Parlement haïtien, comme la formation et le perfectionnement du personnel parlementaire.

En marge de cette rencontre, le Président de la République et son invité se sont rendus à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH), communément appelé Hôpital Général, où les travaux de réaménagement vont bon train. Ensuite, à l’ancien local du Ministère de la Santé publique et de la Population, où siège actuellement l’Hôpital, à la rue St-Honoré, le Chef de l’Etat et le Président du Sénat français, en présence de la Ministre, Dr. Florence D. Guillaume, ont participé à une brève présentation sur l’état d’avancement des travaux de réaménagement des infrastructures physiques et administratives du principal hôpital d’Haïti.

Le Chef de l’Etat et le Président du Sénat se sont ensuite rendus sur les chantiers de la Cour de Cassation et du Ciné Triomphe, avant d’achever la visite des lieux au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH).

L’objectif principal de l’administration de Martelly-Lamothe étant le développement économique d’Haïti, le Président Martelly continue de faire valoir, auprès du Président du Sénat français, et de tous les représentants des pays amis, qu’Haïti est un pays jeune, porté par une croissance économique dynamique, pouvant miser sur un patrimoine naturel exceptionnel et sur les énergies nouvelles, en vue de sortir de la dépendance économique.

Bureau de Communication de la Présidence

Add a Comment