News Agency|Sunday, November 18, 2018
You are here: Home » Nationale » Jean Max Blanc, une étoile qui ne s’éteindra jamais!
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Jean Max Blanc, une étoile qui ne s’éteindra jamais! 

Photo 2 Jean Max Blanc

Port-au-Prince ! Lundi 16 Novembre 2015.-

La nouvelle de  la mort du journaliste Jean Max Blanc, survenue dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, s’est répandue dans le milieu journalistique comme une traînée de poudre.

Reporter chevronné, Jean Max Blanc, a débuté sa carrière dans les années 80 et présenté le journal « Express 4 heures » à Radio Métropole tout en travaillant à l’époque comme correspondant de la Voix de l’Amérique.

Né á Port-au-Prince le 6 avril 1957, Jean Max Blanc, a aussi travaillé á Radio Kiskeya. ” Sage, accueillant, ouvert et mécène”, ce sont les maitres mots de ses anciens collaborateurs.

Il avait aussi prêté ses services au ministère de la communication qui a qualifié son départ de grande perte pour la corporation journalistique. Fauché par une crise cardiaque á 3 heures du matin, le journaliste souffrait depuis 5 ans d’insuffisance rénale.

Homme de grand cœur, Jean Max Blanc était assistant á la coordination de la salle des nouvelles de Radio Pacific aux cotés du journaliste de carrière, André Marc Odigé. C’est ce média qui a consommé les dernières vibrations de l’une des plus grandes étoiles ayant illuminé le ciel de la radiodiffusion en Haïti.

Jean Max Blanc était âgé de 58 ans. Marié, il est parti pour l’orient éternel en laissant sa femme, Marie Yves Pierre Blanc et son garçon, Adley Blanc qui vit á l’étranger.

Plusieurs médias, journaux et agences d’informations en ligne dont Haïti Inter Presse ont salué la mémoire du célèbre reporter et présenté leurs sympathies aux membres de sa famille, á ses parents, ses amis, ses confrères de la presse et ses anciens collaborateurs.

Amose Chouloute

achouloute@yahoo.fr

HIP

 

 

Add a Comment