News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Sante » JCI Haïti réclame du sang pour celles qui donnent la vie.
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

JCI Haïti réclame du sang pour celles qui donnent la vie. 

Port-au-Prince ! Mercredi 21 Mai 2014.-

 

La Jeune Chambre Internationale Haïti (JCI Haïti), le Programme National Sécurité Transfusionnelle (PNST), la Croix-Rouge Haïtienne, avec l’appui de CDC-PEPFAR, lancent officiellement la première édition du projet « Journée nationale de collecte de sang de JCI Haïti» sous le thème : « Manman se lavi, bay san pou sove yo, se sove lavi ». Cette journée nationale qui aura lieu dimanche 25 mai 2014 à travers onze villes sur les dix départements geographiques du pays, mobilise tous les membres des treize organisations locales de la JCI Haiti, apprend l’agence en ligne Haïti Inter Presse.

 

La première édition de la journée nationale de collecte de sang de JCI Haiti, qui est une initiative citoyenne qui consiste à appuyer la capacité du Programme National de Sécurité Transfusionnelle (PNST) et la Croix-Rouge Haïtienne à répondre aux besoins de la population en pochettes de sang, particulièrement les femmes enceintes et leurs enfants.

 

La JCI Haïti veut faire la promotion du don de sang comme un geste d’engagement citoyen et permettre aux jeunes de s’adonner à des changements bénéfiques pour la communauté en se portant volontaires. Le projet s’appuie sur la conscience citoyenne des jeunes femmes et garçons ainsi que sur leur sentiment de gratitude par rapport aux femmes qui donnent la vie, indique un communiqué de presse rendu public Mardi.

 

Haïti dispose du taux de mortalité maternelle le plus élevé de toute la caraïbes, soit de 88/1000 pour les moins de 5 ans.Pour ce qui est de la mortalité maternelle les dernières statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) font état de 480 décès maternels sur 100 000 naissances vivantes. Selon eux, les causes le plus souvent à la base de la mortalité maternelle en Haïti sont la grossesse extra-utérine, les complications consécutives à un avortement, l’hémorragie du post-partum, les maladies infectieuses et parasitaires, le décollement prématuré du placenta et l’éclampsieEt dans tous ces cas, le sang est primordial. Pourtant, la demande est considérablement supérieure au nombre de pochette de sang collecter.

 

La Jeune Chambre Internationale Sensible au sort de ses femmes, pilier du développement économique et social du Pays, engage une action citoyenne, d’amour et de gratitude, ce 25 mai 2014 ; la journée nationale de collecte de sang

 

Les collectes  se feront dans Onze (11) villes du pays à travers les treize organisations locales de la JCI Haïti, membre du réseau mondial de la jeune Chambre Internationale:

 

Delmas          : Au local JCI Delmas, 4 Delmas 17

Pétion- ville   : Au local du lycée National de Pétion-ville

Jérémie au    : Local de Fosref

Cayes            : Local  Croix-Rouge cayes

Saint-Marc     : Local de la mairie de Saint-Marc

Mirebalais      : Local du Collège EFACA

Miragoane     : Local du Collège St Jean Baptiste, Oasis

Jacmel           : Warf touristique de Jacmel

Saint-Louis du nord : local du Lycée Jean Marie de Lamennais

Cap-Haitien   : Place d’armes de la rue 18

Ouanaminthe: Local VDH Ouanaminthe.

 

Membre du réseau mondial Jeune Chambre qui est présente dans 119 pays, JCI Haïti est une organisation à but non lucratif fondée sur l’adhésion de jeunes citoyens actifs de 18 à 40 venant des dix départements du pays qui se consacrent à créer un changement positif dans leurs communautés. Chaque membre de la JCI Haïti partage la conviction que, pour créer un changement positif et durable, nous devons nous améliorer et le monde qui nous entoure. Les membres la JCI Haïti prennent possession de leurs communautés en identifiant les problèmes et proposer des solutions ciblées pour créer un impact positif au profit des membres de la communauté.

 

 

 

HIP

Add a Comment