News Agency|Tuesday, September 25, 2018
You are here: Home » Nationale » Haïti/Société: La CTH et la problématique d’intégration des jeunes
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Haïti/Société: La CTH et la problématique d’intégration des jeunes 

IMG Participants

Port-au-Prince ! Mardi 28 Juin 2016.-

Plus de 75 jeunes des deux sexes de catégories professionnelles diverses, ont participé samedi 25 juin 2016, au local de l’Institut national de formation sociale (INAFOS), situé sur la route de frères (Pétion-ville), à un séminaire de formation, organisé par la commission nationale de jeunes travailleurs et travailleuses (CNJT) sous la direction de la Confédération des travailleurs Haïtiens (CTH) à laquelle elle est affiliée.

Le président de la CTH, Jacques Belzin qui intervenait à ce séminaire, a  développé un thème traitant des “rapports entre patrons et syndicats” au regard des conventions 87 et 98 de l’organisation internationale du travail, signées par Haïti, qui donnent droit aux travailleurs de s’organiser et qui font obligation à ces derniers d’œuvrer à l’établissement d’un cadre harmonieux dans les espaces de travail.

Les travailleurs et travailleuses ont intérêt à contribuer à faire fructifier les entreprises auxquelles ils appartiennent pour pouvoir améliorer leurs conditions de travail et de salaire, a recommandé  Monsieur Belzin qui en a profité pour faire un rappel sur le parcours de la CTH et présenter l’ensemble de ses structures.

Selon le syndicaliste, ces jeunes qui sont pour la plupart, des produits de l’Université d’Etat d’Haïti, formés en communication sociale, artisanat, santé, agriculture et éducation, sont confrontés à un problème de formation, de recherche d’emplois et éprouvent également des difficultés pour intégrer le marché du travail.

Le secrétaire général de la CTH, René Prévil Joseph intervenant lui aussi à ce séminaire, sur le rôle des jeunes dans les syndicats et le marché du travail, a plaidé en faveur de l’implication de cette catégorie dans les structures organisationnelles et syndicales pour pouvoir cultiver le sens du leadership.

L’émergence des jeunes qui sont appelés à assurer la relève, est fonction de leur intégration, a déclaré Monsieur Joseph soulignant qu’au niveau régional et mondial, les syndicats sont en train de développer une politique d’intégration de la jeunesse.

En ce qui concerne le marché de l’emploi, le dirigeant de la CTH a posé la problématique de l’intégration des jeunes qui à son avis, doivent se regrouper en organisation pour porter leurs doléances devant les autorités Etatiques en vue de leur permettre de véhiculer leur savoir.

L’organisation internationale du travail (OIT) à travers ses conventions parle de travail décent pour tous les pays; alors qu’Haïti ne peut même pas résoudre le problème de l’emploi, a fait remarquer René Prévil Joseph préconisant par ailleurs, l’adoption d’une politique d’emploi qui nécessitera indubitablement  la participation des entrepreneurs.

Ce séminaire est inscrit dans le plan d’action 2016-2018, de la commission nationale des jeunes travailleurs et travailleuses (CNJT), ont fait savoir Guinot Rely et Madiane Bernadin, respectivement secrétaire général et coordonnatrice de l’organisation.

La CNJT avec un comité exécutif de huit membres, l’un des treize secteurs socioprofessionnels de la CTH, est concernée par la problématique de l’intégration des jeunes dont certaines sont souvent exposées aux abus sexuels pour obtenir de l’emploi, ont avancé ses deux dirigeants.

Les participants venus des dix départements géographiques du pays et choisis par groupe de cinq, des fédérations affiliées à la CTH, ont tous reconnu la nécessité pour les jeunes d’intégrer les espaces de travail pour leur permettre d’assurer leur avenir, malgré certains obstacles qui se dressent devant eux, font-ils remarquer.

André Marc ODIGE

odigeandremarc@yahoo.com

Add a Comment