News Agency|Thursday, October 28, 2021
You are here: Home » Sante » Santé : Le droit de naitre dans des conditions optimales est un droit fondamental, déclare la Première Dame Sophia Martelly
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Santé : Le droit de naitre dans des conditions optimales est un droit fondamental, déclare la Première Dame Sophia Martelly 

Port-au-Prince ! Jeudi 28 Août 2014.-

La Promotion Ramiz Alakbarov des trente-six (36) Sages-femmes graduées, est sortie jeudi 28 août 2014, au cours d’une cérémonie, qui s’est déroulée à l’hôtel Ritz Kinam II, Pétion-ville en présence de plusieurs personnalités dont la Première Dame d’Haïti Sophia Martelly, marraine des récipiendaires, vu son engagement manifeste dans le domaine de soins de santé, selon une note de presse du Bureau de communication de la Présidence.

Cette cérémonie à laquelle ont également pris part la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr Florence D. Guillaume, la Directrice de l’INSFS, Madame Marie Quettelie Chevalier, le parrain de la promotion, Dr Ramiz Alakbarov et de quelques autres acteurs du système sanitaire haïtien‎, a été l’occasion pour la Première Dame de la République de remercier, féliciter et encourager les étudiantes graduées, issues de l’Institut National Supérieur de Formation des Sages-Femmes (INSFS), indique la note transmise à Haïti Inter Presse.

Madame Sophia Martelly en a aussi profité pour rappeler aux graduées que ‎la formation de sage-femme répond à la nécessité de rendre possible l’exercice d’un droit fondamental : Le droit à la vie. C’est-à-dire le droit de naître dans des conditions optimales. « Tout au long de votre carrière, ne ménagez aucun effort pour faire ce qui est juste et bien, a-t-elle exhorté. Il n’y a pas une plus grande satisfaction que celle du devoir accompli, du travail bien fait…», a soutenu la Première Dame.

L’Institut National Supérieur de Formation des Sages-Femmes, inauguré le 7 Octobre 2013 et logé à l’espace de la Maternité Isaïe Jeanty, Chancerelles, a été créé par décision gouvernementale suite à un décret. Il répond à une exigence primordiale qui est la réduction de la mortalité maternelle et infantile et l’élargissement de la prise en charge en milieu médicalisé et hospitalier des femmes enceintes. L’augmentation du nombre des sages-femmes répond aussi à la nécessité d’offrir aux femmes qui accouchent un personnel qualifié.

L’Institut National Supérieur de Formation des Sages-Femmes offre une formation sur une période de trois ans pour les détenteurs du bac II et de dix huit (18) mois pour ceux et celles qui ont déjà une licence en Sciences Infirmières.

HIP

 

Add a Comment