News Agency|Thursday, July 9, 2020
You are here: Home » Locale » Le Président Jovenel Moise veut boucler son mandat quiquennal
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Le Président Jovenel Moise veut boucler son mandat quiquennal 

IMG 2 JM WT et GA

Port-au-Prince ! Mardi 29 octobre 2019.-

Par RNH

Le Président de la République, Jovenel Moïse a déclaré lundi qu’Haïti pourra connaitre une période difficile à cause des groupes armés qui sont partout dans le pays, s’il démissionnerait face aux mouvements de rues.

La solution de la crise que fait face le pays doit avoir la participation de tous les secteurs de la société, a soutenu le chef de l’Etat qui participait à la rubrique « Le Point » de Radio-Télé Métropole.

Le premier mandataire de la nation en a profité pour apporter des précisions sur des contrats signés par l’Etat Haïtien avec quelques firmes privées, qui sont au détriment de la population Haïtienne lors de la période de transition.

Il a cité notamment le contrat signé avec la société générale d’énergie (SOGENER) pendant la période de transition 2004-2006.

Ce contrat coûterait 1 milliard 120 millions de dollars américains s’il arriverait à sa fin en 2023, a expliqué le président, assurant par ailleurs, que les récentes décisions prises par son administration n’entrent pas dans une politique de nationalisation des entreprises privées.

L’Etat Haïtien a signé un contrat avec la compagnie HAYTRACK  en 2008 pour la production de 12 mégawatts d’électricité au profit de la ville de Petit-Goave et celle des Cayes.

Ce contrat est expiré depuis 2014, a fait savoir le Président Moise, indiquant que l’Etat n’a pas saisi la centrale électrique de la compagnie HAYTRACK dans sa décision de résilier ce contrat.

Pour le contrat avec la firme E-POWER SA, trois rapports ont été réalisés, a souligné  le Président Jovenel Moise qui dénonce le non respect des intérêts de l’Etat.

Ce contrat  coȗterait à l’Etat Haïtien 720 millions de dollars américains sur 15 ans.

Le Président Jovenel Moise a, en outre, demandé pardon à la population Haïtienne pour n’avoir pas pris ces décisions plus tôt, évoquant une rétention d’informations qui est à la base de ce manquement.

C’est pourquoi, j’ai opéré des changements dans mon administration, ce qui a facilité la tache de recueillir de plus amples informations sur ces contrats, a lancé le chef de l’Etat.

Le Président de la république, Jovenel Moïse a considéré le secteur de l’énergie comme une hémorragie, soulignant la nécessité de la réforme de l’Etat.

Le Président a aussi annoncé que de nouvelles mesures vont être  prises surtout dans le secteur de la douane.

A propos des relations diplomatiques, le Président Moise a rappelé que les Etats n’ont pas d’amis, mais des intérêts.

Haïti a fait un choix responsable en décidant de se mettre aux côtés des Etats-Unis, a défendu Monsieur Moise faisant remarquer que l’opposition ferait le même choix si elle parviendrait à conquérir le pouvoir.

D’autre part, le chef de l’Etat a mentionné les retombées positives des relations entretenues par Haïti avec Taiwan en faisant fi des promesses de la chine populaire.

Dans quelques jours des informations relatives au dossier Petrocaribe et à celui de la Saline vont être disponibles ; et le ministre de la justice et de la sécurité publique a écrit au  conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), afin de s’informer de leur état d’avancement, a annoncé le Président Jovenel Moise.

Le chef de l’Etat a enfin, apporté un démenti formel aux déclarations mensongères selon lesquelles, il s’est dressé contre l’église catholique à travers les mesures de suspension des franchises douanières.

Add a Comment