News Agency|Wednesday, June 20, 2018
You are here: Home » Communique » Haïti/Politique: Le MOPOD note la volonté de dialogue du président Jocelerme Privert
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Haïti/Politique: Le MOPOD note la volonté de dialogue du président Jocelerme Privert 

Photo Jean André Victor

Port-au-Prince ! Samedi 20 Février 2016.-

Note de Presse

Le Mouvement patriotique dessalinien salue toutes les femmes et tous les hommes de la terre de nos ancêtres et les informe qu’il avait reçu une lettre d’invitation datée du 17 Février 2016, en vue de rencontrer le Président Provisoire de la République, à la date du 19 Février 2016, à 12 heures, autour de la mise en place du nouveau gouvernement et la relance du processus électoral.

 

Le MOPOD a pris note de la volonté de dialogue du Président  Provisoire, élu par un  Parlement contesté, le 7 Février 2016, lequel a bénéficié d’un mandat de 120 (cent vingt) jours au maximum, pour faire organiser, entre autres, des élections présidentielles dans un délai de 90 (quatre-vingt-dix) jours, en vue de combler le vide laissé par le départ du Président Michel Martelly qui a passé cinq ans au timon des affaires de la république, sans avoir pu réaliser, à échéances régulières, aucune des élections prévues par la Constitution en vigueur.

Après avoir lutté durant cinq ans contre les exactions et dérives du Pouvoir Tèt Kale, le MOPOD saisit la présente occasion pour rappeler aux uns et aux autres, ce qui fait dans la situation actuelle, l’essentiel de son agenda politique :

La mise en place d’une Commission Indépendante de Vérification Electorale chargée d’évaluer les élections législatives du 9 Août 2015 et les élections présidentielles et municipales du 25 Octobre 2015.

La mise en route d’un nouveau Conseil Electoral Provisoire, chargé de faire respecter la vérité des urnes et doté d’un nouveau mandat compatible avec la durée de vie de l’Administration Provisoire.

La création d’un environnement sécuritaire favorable à la tenue d’élections libres, honnêtes et démocratiques.

La réalisation d’un audit financier impliquant notamment la vérification comptable des crédits provenant respectivement du Fonds de Reconstruction Nationale et du Fonds Petro Caribe.

La satisfaction des justes revendications du peuple haïtien en mettant à profit les fonds éventuellement récupérés des opérations irrégulières et illégales découlant de la mauvaise gouvernance de l’Administration du Président Martelly.

Le respect du principe de la séparation des pouvoirs, la participation du pouvoir judiciaire dans les réponses à notre crise de société et l’administration d’une justice saine et impartiale en vue d’éviter la vengeance populaire et l’impunité pour les crimes et délits de droit commun.

La révocation des décrets illégaux et/ou inconstitutionnels promulgués durant la période de vide parlementaire créé sous l’Administration du Président Martelly, notamment ceux qui ont mis en péril la sécurité publique et l’intégrité du territoire national.

Le MOPOD demande au peuple haïtien de rester vigilant et en profite pour appeler à la mobilisation générale contre les effets de la sécheresse prolongée qui a frappé le pays afin de venir en aide aux populations victimes de cette catastrophe naturelle.

Jean André Victor, Coordonnateur National

Add a Comment