News Agency|Monday, October 18, 2021
You are here: Home » Nationale » Haïti/Politique : Le club de Madrid supporte l’organisation des prochaines élections dans le pays
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Haïti/Politique : Le club de Madrid supporte l’organisation des prochaines élections dans le pays 

Port-au-Prince ! Lundi 28 Avril 2014.-

Le Premier ministre, Laurent Lamothe, s’est entretenu, lundi 28 avril 2014, au siège de la Primature, avec l’ancien Président du Chili, Ricardo Lagos, dans le cadre de la visite d’une délégation du Club de Madrid en Haïti visant à supporter le processus démocratique. Les deux hommes se sont mis d’accord sur la nécessité de tenir les prochains scrutins le 26 octobre 2014, comme prévu dans l’accord d’El Rancho, a appris Haïti Inter Presse.

Cette rencontre était aussi l’occasion pour le Premier ministre Lamothe de rappeler que la composition du conseil électoral en place reflète la volonté des trois pouvoirs de l’État qui y ont chacun désigné trois (3) représentants.

Les deux interlocuteurs ont abordé la reconstruction du pays, notamment les efforts qui ont été déployés en vue de reloger les victimes du séisme du 12 janvier 2010. En effet, plus d’un million de personnes ont été relocalisées dans la dignité depuis l’avènement au pouvoir du Président Martelly, lit-on dans une note de presse du bureau de communication de la Primature.

Monsieur Ricardo Lagos a dit observer beaucoup de progrès en Haïti, soulignant que le dialogue inter haïtien était sur la bonne voie. L’ancien Chef d’Etat chilien promet  d’apporter son expérience et son savoir-faire au processus de réconciliation nationale. Il s’est déclaré également satisfait de l’avancement des travaux et de la politique mise en œuvre par l’administration Martelly pour reconstruire le pays.

L’ancien Président du Chili a ainsi appelé les acteurs à s’engager aux côtés de l’État haïtien afin d’améliorer les conditions de vie de la population. Monsieur Lagos projette de rencontrer les autres parties signataires dudit accord dans la perspective de dégager un consensus devant permettre au peuple haïtien de désigner librement ses représentants à travers des élections honnêtes, crédibles et démocratiques.

 

HIP

 

 

 

Add a Comment