News Agency|Tuesday, October 19, 2021
You are here: Home » Communique » Haïti/FMI : La ministre Marie Carmelle Jean-Marie passe en revue les mesures de politique macroéconomique
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/FMI : La ministre Marie Carmelle Jean-Marie passe en revue les mesures de politique macroéconomique 

Port-au-Prince ! Mardi 5 Août 2014.-

La ministre de l’Economie et des Finances, Marie Carmelle Jean-Marie, a eu une séance de travail le lundi 4 août 2014 avec une délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par son chef de mission pour Haïti, Gabriel DiBella, dans le cadre de sa mission de suivi de l’évolution de l’économie des pays membres.

Au cours de la séance, il a été procédé à une revue des perspectives de croissance et de la mise en œuvre des mesures de politique macroéconomique visant à consolider les résultats obtenus, informe un communiqué transmis à Haïti Inter Presse.

Au terme de sa mission de mai 2014, la délégation de Monsieur DiBella avait exprimé sa satisfaction de la gestion des finances publiques au premier semestre de l’exercice 2013-2014 avec « la poursuite de la croissance du produit intérieur brut en accord avec les prévisions » et une « inflation basse et stable ».

« Des progrès considérables sont constatés dans la mise en œuvre des mesures visant à améliorer l’efficacité des investissements publics et de la gestion de la dette publique, ainsi que celles visant à renforcer l’assainissement de la politique budgétaire, en particulier en ce qui concerne la mise en place du Compte Unique du Trésor (CUT) », avait-elle ajouté.

La délégation du FMI, qui s’était déclarée réjouie de l’approbation du budget révisé 2013-2014, « avait indiqué la nécessité de réduire progressivement le déficit budgétaire pour ensuite permettre un relâchement progressif de la politique monétaire ; un déficit moindre pouvant permettre de maintenir un niveau tampon de réserves internationales adéquat, sorte d’amortisseur pour résister à des chocs imprévus.»

Dans le cadre de sa mission, la délégation va faire le point sur la mise en œuvre des réformes structurelles, mais aussi avoir des rencontres avec les plus hautes autorités politiques et monétaires du pays afin de faire l’état des lieux de l’économie haïtienne, de la croissance du crédit et des dépôts, conclut le communiqué du Ministère de l’Economie et des Finances.

HIP

Add a Comment