News Agency|Tuesday, October 19, 2021
You are here: Home » Nationale » Haïti/Education : Signature d’un accord pour la reprise immédiate des cours dans les écoles publiques
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/Education : Signature d’un accord pour la reprise immédiate des cours dans les écoles publiques 

Port-au-Prince ! Vendredi 30 Janvier 2015.-

Un accord a été conclu, vendredi 30 janvier 2015, entre le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle et des syndicats d’enseignants en vue de la reprise immédiate des cours dans les écoles publiques suite aux négociations entamées avec les syndicats autour des revendications des enseignants, a appris l’agence Haïti Inter Presse.

Il s’agit d’un « Avenant aux accords conclus entre le MENFP et les syndicats d’enseignants » visant la satisfaction des revendications  des professeurs du secteur public notamment en ce qui concerne :

Le paiement des 6 000 enseignants nommés par le MENFP. 2500 seront émargés sur le budget de l’Etat à compter du mois de février. Mais leurs chèques seront délivrés, à partir du mois de mars. Le reste sera pris en compte à un rythme de 500 au moins par mois jusqu’à épuisement ;

.la nomination des enseignants qualifiés, effectivement en poste ; la fourniture d’une carte d’assurance-santé donnant accès à des soins de santé de qualité ;

.la recherche d’un Fonds de garantie de crédits pour enseignants et d’un mécanisme de crédit à taux préférentiel ;

.la disponibilité de la Carte avantage enseignant offrant des privilèges aux enseignants disposant du Permis provisoire d’enseigner, dès ce mois de février ;

.le renforcement du secteur éducatif, notamment des syndicats d’enseignants ; la recherche urgente de fonds pour éponger les dettes du PSUGO concernant les arriérés à verser pour l’écolage des enfants et le paiement des enseignants ;

.la transmission de la Grille salariale, adoptée en décembre 2014 par le MENFP et les syndicats enseignants, proposant un salaire de base de vingt mille gourdes,au Gouvernement, dans les huit jours qui suivent la signature de cet Avenant, pour les suites administratives et légales

Le ministère compte établir, avec l’appui des syndicats enseignants, au cours des mois de février et de mars, un inventaire des heures de cours réellement fournies dans les écoles publiques.Les heures non prestées seront récupérées afin d’intégrer les enseignants ayant les qualifications requises, en fonction des besoins. Par ailleurs, le MENFP veillera à ce que toutes les heures de cours payées soient effectivement assurées par chaque enseignant, titulaire du poste.

La Plateforme des organisations éducatives, coordonnée par le professeur Josué Mérilien, et la Confédération nationale des éducateurs haïtiens (CNEH) sont les parties signataires de cet accord avec le MENFP, conclu en présence des membres du Comité ad hoc de suivi des échanges comprenant, entre autres, un représentant de l’Association des parents, M. Léo Litholu ; le représentant du Bureau de l’Unesco en Haïti, M. Paul Gomis ; et le représentant du Bureau international du Travail, M. Julien Magnat.

Cet Avenant reste ouvert à la signature de la Plateforme des syndicats d’enseignants qui malheureusement n’a pas envoyé de représentants à la séance de travail de ce vendredi.

Le MENFP se réjouit de la signature de cet accord qui doit permettre la reprise des cours dans toutes les écoles publiques, à compter de ce lundi 2 février 2015. Le MENFP réaffirme la volonté du gouvernement à œuvrer pour l’amélioration de la Condition enseignante et la réforme du secteur de l’éducation au bénéfice des enfants haïtiens.

Bureau de presse

Add a Comment