News Agency|Monday, November 29, 2021
You are here: Home » Communique » Haïti/Choléra : Le Gouvernement s’engage à éradiquer la maladie du territoire
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Haïti/Choléra : Le Gouvernement s’engage à éradiquer la maladie du territoire 

Port-au-Prince ! Mardi 15 Juillet 2014.-  

Le Premier ministre, Laurent Lamothe, et le secrétaire général des Nations unis, Ban Ki-moon, ont conjointement lancé, le lundi 4 juillet 2014, à Los Palmas, 3e section communale de Hinche, la campagne nationale d’assainissement total du pays. Cette campagne, qui vise, selon les vœux du président Martelly, l’éradication du choléra du territoire national, sera appuyée par l’Organisation des Nations unies, notamment dans la recherche de fonds auprès de ses partenaires internationaux et ceux d’Haïti.

A cette fin, le secrétaire général des Nations unies, qui a exprimé la reconnaissance morale des Nations unies dans la présence de cette épidémie dans notre pays, s’engage, au nom de l’organisation, à aider le gouvernement et le peuple haïtiens dans l’élimination de cette maladie, indique un communiqué publié par le bureau de communication de la Primature, transmis à l’agence d’information Haïti Inter Presse.

Comme il s’y est engagé selon la vision du chef de l’Etat, le gouvernement entend éradiquer le choléra, à travers cette campagne nationale qui consiste en la surveillance épidémiologique, la prise en charge des patients, la prévention, l’éducation sanitaire, la sensibilisation sociale et en la mise en place ou renforcement des infrastructures en eau potable.

Le gouvernement de la République a élaboré un plan d’éradication qui s’étend sur dix années pour une enveloppe budgétaire de 2 milliards de dollars, et un autre d’un montant de 400 millions de dollars, précise le communiqué.

« La mission du gouvernement est de défendre les causes des victimes du choléra. C’est ainsi que lors de mon intervention l’année dernière à la tribune des Nations unies, j’ai plaidé pour la reconnaissance morale des Nations unies, son aide à l’éradication du choléra, à la recherche de financements et à la mise en place d’une commission ad hoc de haut niveau. Aujourd’hui, j’en appelle à l’aide et à la solidarité de nos partenaires dans la lutte contre cette épidémie, à la solidarité avec les 800 000 victimes », a déclaré le Premier ministre.

La cérémonie de lancement de la campagne nationale d’assainissement total du pays à Los Palmas est un pas important dans la stratégie du gouvernement pour éliminer l’épidémie, selon le Premier ministre Lamothe. « Je vous assure que les Nations unies et ses partenaires s’engagent à aider le gouvernement à éradiquer le choléra. Avec la Banque mondiale, nous allons déployer cette campagne dans vingt communes les plus touchées par le choléra. Le gouvernement haïtien peut compter sur les Nations unies pour l’aider dans ses efforts de création de meilleures conditions de vie à la population », a assuré le secrétaire général des Nations unies.

La concrétisation de cette campagne d’assainissement total témoigne de la volonté et de la vision de l’administration Martelly et du gouvernement Lamothe d’offrir à la population un meilleur cadre de vie plus agréable, plus décente, et de la mettre à l’abri contre toute forme de menace épidémique.

Par ailleurs, le chef du gouvernement s’engage à élaborer un plan d’urgence intégré pour Los Palmas et Jacob de concert avec les autorités locales et les organisations de base. Il promet de doter Los Palmas d’un sous-commissariat et de distribuer des outils agricoles aux cultivateurs de la localité.

HIP   

 

Add a Comment