News Agency|Monday, October 25, 2021
You are here: Home » Locale » Haïti / Grève des professeurs : Le Ministre Vanneur Pierre parvient à une solution acceptable pour toutes les parties
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Haïti / Grève des professeurs : Le Ministre Vanneur Pierre parvient à une solution acceptable pour toutes les parties 

Port-au-Prince ! Vendredi 24 Janvier 2014

 

La commission Ad hoc mise en place par le gouvernement et la Plateforme des syndicats d’enseignants et d’enseignantes, sont parvenues à une entente autour des revendications faisant l’objet de la grève des enseignants du secteur public, suite aux deux journées de négociations entre les parties impliquées, a appris Haïti Inter Presse.

 

Elles ont adopté un relèvement salarial dont l’application est prévue à partir du mois d’Avril 2014, moyennant le vote par le Parlement du Projet de loi de finances 2013-2014, sur la base d’une grille proposée par l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) de concert avec  le Ministère de l’Economie et des Finances.

 

Le Professeur à chaire simple, bénéficiera d’un relèvement de 36%, le Professeur à temps plein et le Surveillant général bénéficieront chacun d’un relèvement de 38%, le Professeur suppléant 34%, le Censeur 40%,  le Directeur-I (Lycée) 29%,  Directeur-II  (Ecole fondamentale complète) 43%, Directeurs III (Ecole fondamentale 1er et 2e Cycles)  57%, Instituteur-I  38%, Instituteur-II 35%, Instituteur-III 32%, Instituteur- IV 41%, lit-on dans un communiqué.

 

Les parties se sont mises d’accord pour poursuivre les négociations autour des autres points dans un délai n’excédant pas vingt (20) jours à compter de la date de signature du Protocole d’entente, et ont signé une trêve en vue de faciliter la reprise normale des cours.

 

Le document prévoit également la poursuite des discussions entre le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle et le Ministère de l’Economie et des Finances en vue de réviser le salaire de l’instituteur-I dans la perspective de promouvoir la professionnalisation du métier d’enseignant.

 

Au nombre des revendications, les enseignantes et enseignantes avaient réclamé notamment, la normalisation des salaires de base des différentes catégories de professionnels/les de l’éducation dans le secteur public; le respect du statut particulier garantissant la carrière des professionnels / les du secteur public de l’éducation conformément aux prescrits des articles 77 et 78 du décret portant révision du statut général  de la fonction publique, précise le communiqué.

 

UNNOEH, CNEH, CONEH, GIEL, FENATEC, LINEH, étaient les organisations enseignantes représentées aux négociations dans le cadre de la signature de ce protocole d’entente.

Rappelons que la Commission Ad Hoc, présidée par le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle  Vanneur Pierre, est composée de huit (8) membres dont un représentant de la présidence, de la Primature, du Ministère de l’Economie et des Finances, du sénat et de la chambre des députés.

 

 

Add a Comment