News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Locale » Gratuité de l’enseignement : Plus d’un million sept cent cinquante mille bénéficiaires
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Gratuité de l’enseignement : Plus d’un million sept cent cinquante mille bénéficiaires 

Port-au-Prince ! Vendredi 19 Septembre 2014.-

Le Président de la République, Michel Joseph Martelly, a invité tous les acteurs impliqués dans le système à travailler ensemble afin d’aboutir à une école de qualité au profit de tous les enfants d’Haïti en participant vendredi 19 septembre 2014, à un rassemblement de la Plateforme des Syndicats d’Enseignants, 19, sur la cour du lycée de Pétion-ville, ayant pour thème : « Uni(e)s pour l’éducation ».

« Fòk nou genyen  yon lòt kalite lekòl, pou tout timoun peyi Dayiti ka pwogrese tout bon vre nan wout chanjman an », a soutenu le Chef de l’Etat, accompagné du Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat.

En présence entre autres,  de la Présidente de la Commission Communale Pétion-Ville, Ivanca Jolicoeur Brutus, du Directeur du Lycée et de centaines d’élèves, le président Martelly, a réitéré sa ferme volonté de continuer à œuvrer en vue d’améliorer le système éducatif haïtien, indique le Bureau de communication de la Présidence dans une note envoyée à l’agence Haïti Inter Presse.

D’un autre côté, le Chef de l’Etat a rappelé que plus d’un million sept cent cinquante mille (1,750.000) élèves des deux premiers cycles de l’Ecole Fondamentale, bénéficient de la gratuité scolaire, sous son Administration. « Notre taux net de scolarisation est de 90%. Il nous manque les 10% pour  atteindre le taux de 100% fixé par les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) », a lâché le président Martelly.

Pour sa part, la Secrétaire Générale de la Confédération nationale des éducateurs d’Haïti (CNEH), Lourdes Edith Joseph, a salué les efforts du Gouvernement dans le domaine de l’éducation. Elle en a profité pour attirer l’attention des autorités en place sur la carence d’enseignants qualifiés dans le système. Elle appelle en ce sens, l’Université à jouer pleinement son rôle dans la recherche de solutions aux problèmes du système éducatif haïtien.

Le Président de la République, qui a fait de l’éducation l’une de ses plus grandes priorités,  convie les syndicats, les autres organisations de la société civile, le Parlement et le Gouvernement, à conjuguer leurs efforts, afin de construire une société plus juste, écrit le Bureau de communication de la Présidence.

HIP

 

Add a Comment