News Agency|Monday, September 28, 2020
You are here: Home » Locale » Funérailles émouvantes du journaliste Néhémie Joseph à Mirebalais
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Funérailles émouvantes du journaliste Néhémie Joseph à Mirebalais 

IMG 2 F NJ

Port-au-Prince ! Samedi 2 novembre 2019.-

Plusieurs personnalités politiques dont des parlementaires et des membres de la presse, ont assisté samedi 2 novembre 2019, sur la place publique de Mirebalais, aux funérailles émouvantes du journaliste Néhémie Joseph de Radio Panic FM assassiné par balles, le 10 octobre dernier, dans la localité de Bayas située dans la commune.

Des dirigeants de plusieurs organisations politiques, sociales du département du centre et ceux de l’association des journalistes indépendants dont Néhémie Joseph était membre ont rendu au défunt un dernier hommage pour son travail au sein de la communauté à travers son émision hebdomadaire  « Tambou Verite ».

Le pasteur Gerson Valcin a, dans sa prédication axée sur la justice, le pardon et l’espoir, vanté les qualités et le courage de Néhémie Joseph qu’il a présenté comme un visionnaire, un rassembleur, un batisseur, un rôle qu’il n’a pas eu le temps de jouer, tout en réclamant justice pour le sang versé du journaliste défunt.

L’injustice perpétue le règne de l’impunité, et sans la justice il n’y a aucun avenir pour Haiti, a dit le prédicateur, soutenant que Néhémie Joseph correspondant de Radio Méga s’est battu durant sa vie pour la vérité.

Le pasteur Valcin a appelé la jeunesse à définir l’avenir qui lui appartient ; et cette jeunesse doit continuer à lutter pour le changement en Haïti qui est un grand rêve, a-t-il reconnu.

Cet avenir est possible si seulement nous arrivons à remplacer la logique de destruction par une logique de construction en passant par la construction de l’homme et celle du Vivre-ensemble, a lancé le pasteur Valcin, invitant par ailleurs, tout un chacun à évaluer ses responsabilités.

La vengeance, la haine et la rancune détruisent, mais seul le pardon libère, a dit Gerson Valcin souhaitant que la famille trouve dans son cœur le courage et la force de pardonner même à celui qui a commis ce crime.

La bible nous encourage à pardonner,  a prêché  le pasteur tirant son exemple dans 2 Corinthiens 2 versets 10 et 11 en faisant référence à Paul qui s’adressait aux chrétiens de Corinthe.

Les jeunes ont besoin de croire encore dans ce pays. Il y a encore de l’espoir pour Haïti, pour la jeunesse, a fait remarquer le révérend Gerson Valcin, indiquant que la foi c’est la détermination  de rendre possible ce que les autres arrivent à peine à imaginer.

Avec Christ, nous pouvons passer de la vallée sombre du désespoir au sommet radieux de l’espérance, a conclu le pasteur Gerson Valcin qui a cité le pasteur américain Martin Luther King Junior.

7 personnes ont pris la parole au cours du déroulement du service funèbre dans un espace aménagé pour l’occasion. Les anciens camarades de Néhémie Joseph ne pouvaient contenir leurs larmes en lui disant un aurevoir.

Certaines interventions ont fait un accroc au protocole cérémonial pour prendre des orientations politiques.

Une fois le cadavre de Néhémie Joseph, mis en terre, des individus armés ont  tiré des rafales d’armes et organisé une manifestation improvisée pour réclamer justice pour Néhémie Joseph et appeler à la démission du président Jovenel Moise.

Ainsi, le nommé kadafi a désarmé un policier puis envoyé  l’arme subtilisée sur la foule. Il y a eu par la suite, des échanges de tirs, qui ont occasionné  plusieurs blessés dont un  policier.

Kadafi ainsi connu, a été lui aussi, atteint d’une balle. Il a été transporté à l’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) où il a succombé à ses blessures.

AMO/HIP

Photo/Haïti 24.net

 

 

 

 

Add a Comment