News Agency|Friday, May 20, 2022
You are here: Home » Communique » Fresner Dorcin nouveau titulaire du MARNDR
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Fresner Dorcin nouveau titulaire du MARNDR 

Port-au-Prince ! Lundi 23 Février 2015.-

Communiqué  

Suite à la démission du ministre Jean François Thomas, le gouvernement a décidé de confier les destinées du Ministere de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, à l’agronome Fresner Dorcin, jusque-là secrétaire d’Etat à la Production végétale.

Fresner Dorcin, 47 ans,  a une longue expérience dans le secteur agricole en Haïti, tant public que privé. Au poste de secrétaire d’Etat à la Production végétale depuis 2011, il a su attirer des investissements privés dans le secteur. A son actif, il compte une trentaine de dossiers en cours pour un montant global de plus de 300 millions de dollars américains et un intérêt reconnu dans le rapprochement de l’agriculture et du tourisme à travers l’agrotourisme.

Il s’est particulièrement intéressé à la recherche de marchés pour les produits agricoles, aussi bien localement à travers le développement des hôtels et le tourisme, qu’internationalement, notamment à travers les communautés vivant dans les métropoles nord américaines et européennes.

L’encouragement de l’investissement privé et l’accompagnement de jeunes entrepreneurs agricoles représentent un chantier innovateur visant la création d’emplois et la dynamisation de l’économie. Son dynamisme et sa connaissance du ministère ainsi que les dossiers en cours vont faciliter le suivi dans les orientations de la politique agricole du pouvoir en place.

Pour le chef du gouvernement, M. Evans Paul : « l’agriculture est le secteur vital de la vie nationale, le secteur promoteur des masses rurales et urbaines, le secteur par excellence de l’économie haïtienne. Le ministre Dorcin peut ainsi compter sur mon support pour la poursuite du processus de  modernisation de notre agriculture en vue de parvenir à une amélioration des revenus des agriculteurs ; ce qui va nous permettre d’assurer la sécurité alimentaire pour tous, avec un fort souci de protection de l’environnement».

Bureau de communication de la Primature

 

Add a Comment