News Agency|Saturday, April 21, 2018
You are here: Home » Culture » Monseigneur Yves Marie Péan pour la protection de la famille en Haïti
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Monseigneur Yves Marie Péan pour la protection de la famille en Haïti 

IMG 2 Cathédrale 01012018

Gonaïves ! Lundi 1er Janvier 2017.-

Photo/RNH

Le responsable du diocèse des Gonaïves, Monseigneur Yves Marie Péan a plaidé lundi premier janvier 2018, en faveur de la protection de la famille en Haïti, lors de sa prédication à la messe traditionnelle suivie de Te Deum célébrée en la cathédrale du Souvenir et de l’Obélisque, marquant les 214 ans de l’indépendance nationale et la 51ème journée mondiale de la paix, décrétée par l’église catholique.

En présence du président de la république, Jovenel Moise, accompagné de la Première Dame, Martine Moïse, du Premier ministre Jack Guy Lafontant, de membres du gouvernement, des présidents des deux branches du parlement, Cholzer Chancy et Youri Latortue, du président du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Jules Cantave, de membres du corps diplomatique, de représentants d’organisations de la société civile, et d’autorités locales et départementales de l’Artibonite, Monseigneur Péan a mis l’emphase sur le rôle et l’importance de la famille dans une société particulièrement celle d’Haïti.

Le prélat entouré d’environ une vingtaine de prêtres du diocèse, a encouragé tous les responsables de l’Etat à protéger les familles à l’instar de leurs progénitures et de leurs biens. 214 ans après la proclamation de notre indépendance qu’avons-nous fait pour développer le pays, s’est interrogé Monseigneur Yves Marie Péan déplorant par ailleurs, que des jeunes aient été contraints de laisser le pays à la recherche d’une vie meilleure.

Il a également dénoncé l’impunité et la corruption qui s’érigent en système dans nos institutions particulièrement au niveau de la justice tout en appelant l’Etat à promouvoir la création d’emplois, et les élites économiques et intellectuelles à faciliter la création de richesses dans le pays.

Les haïtiens de la diaspora doivent s’impliquer dans le développement du pays, a lancé l’évêque des Gonaïves qui exhorte les autorités du pays à poser des actions susceptibles de soulager les charges des couches les plus vulnérables de la population.

Aucun étranger ne pourra développer Haïti, a soutenu le prélat qui fait appel à la responsabilité citoyenne de chaque haïtien pour pouvoir protéger l’environnement.

Monseigneur Yves Marie Péan a toutefois salué certaines réalisations significatives et encouragé les responsables de l’Etat à poursuivre leur travail, en vue de l’amélioration des conditions de vie du peuple haïtien. Il a également salué la continuité des travaux d’infrastructures dans la ville des Gonaïves, souvent exposée aux inondations.

MAH/HIP  

Add a Comment