News Agency|Monday, May 25, 2020
You are here: Home » Communique » FAO en Haïti évalue ses actions dans le Nord’Est
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

FAO en Haïti évalue ses actions dans le Nord’Est 

logo 2 FAO

Port-au-Prince ! Mercredi 15 janvier 2020.-

Le Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Haïti, Mr. José Luis FERNÁNDEZ, a réalisé une mission de terrain dans le Nord’Est, du 9 au 13 janvier 2020, afin d’évaluer les initiatives mises en œuvre par l’Organisation en appui au Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Durable (MARNDR).

Durant cette visite, le Représentant de la FAO a rencontré des autorités locales, des Directeurs de Bureaux Agricoles Communaux (BAC), et diverses associations d’agriculteurs, d’éleveurs, d’aquaculteurs et de transformateurs de produits laitiers, afin de s’enquérir des actions d’urgence visant à réhabiliter les moyens d’existence des ménages agricoles affectés par la sécheresse, et de celles de développement contribuant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.

Mr. Ronald JEAN et Mr. Frando ISRAËL, respectivement Directeurs des Bureaux Agricoles Communaux de Terrier Rouge et de Ferrier/Fort Liberté, lors de leur rencontre avec le Représentant de la FAO, ont remercié l’Organisation du soutien qu’elle leur apporte dans la mise en œuvre d’actions d’urgence et de développement agricole dans leur Commune en réponse notamment à la sécheresse qui a sévi dans la région.

« En tant que responsables du secteur agricole, nous nous sentons réellement impliqués dans l’exécution des projets conduits par la FAO et le Ministère de l’Agriculture. C’est la première fois qu’une institution internationale nous implique pleinement et nous laisse jouer notre rôle », ont-ils affirmé.

Mme. Roseline CHARLES, membre de l’Association des Planteurs et Éleveurs pour le Développement de Bas Maribarou (APEDBAM), s’est montrée très reconnaissante de l’appui desdits projets aux ménages de sa communauté. « Je voulais planter, mais je n’avais pas de semences.

Avec l’appui de la FAO et un peu d’argent que j’avais mis de côté, j’ai pu emblaver un hectare de terre. Je remercie la FAO, car c’est l’une des rares organisations qui, quand elle arrive dans une communauté, aide les agriculteurs à tirer profit de leur travail », s’est-elle exprimée.

Mr. Claude ANTOINE, membre de APEDBAM, a lui aussi adressé ses remerciements à la FAO et au Ministère de l’Agriculture pour leur avoir permis de sauver la campagne agricole d’hiver grâce aux projets susmentionnés.

« Nous avons reçu les semences à temps, ce qui nous a permis de planter durant la campagne agricole d’hiver », a-t-il fait savoir, tout en soulignant le problème de l’accès à l’eau qui persiste à cause de l’absence de précipitations.

En réponse aux témoignages des producteurs et productrices bénéficiaires des deux projets, le Représentant de la FAO a manifesté sa satisfaction par rapport à l’impact réel des projets en termes de relance des activités agricoles et de réhabilitation effective des moyens d’existence des ménages. « Après avoir écouté vos témoignages, je mesure toute l’importance de ces projets pour vous. Il est vrai que la sécheresse et les inondations existeront toujours. Mais vous êtes désormais mieux armés pour anticiper et gérer ce genre de situations à l’avenir. Ce projet terminera un jour, mais les équipes de la FAO et du Ministère de l’Agriculture continueront à travailler à vos côtés à travers d’autres initiatives », a affirmé Mr. FERNÁNDEZ.

Parmi les initiatives visitées par le Représentant de la FAO, figurent les Projets « Assistance d’urgence à la réhabilitation des moyens d’existence des populations rurales affectées par la sécheresse dans le Nord’Est », financé avec les fonds propres de la FAO, et « Assistance agricole d’urgence aux agriculteurs affectés par la sécheresse dans les Départements du Sud’Est, Nord et Nord’Est », financé par le Fonds Central d’Intervention d’Urgence des Nations Unies (CERF).

Avec le financement du CERF, la FAO et le MARNDR appuient 15.000 ménages affectés par la sécheresse dans 12 communes des Départements du Nord (Limonade, Quartier Morin, Plaine du Nord, Acul du Nord, Ranquite and La Victoire), Nord’Est (Ferrier, Terrier Rouge, Perches) et Sud’Est (Belle-Anse, Thiotte, Grand Gosier).

Depuis le lancement du projet, 405 kilogrammes de semences (chou, poireau, épinard, calalou, piment piqué, aubergine, poivron, chou, tomate et carotte) ont été distribués. En outre, 6.000 ménages ont reçu des bons d’achats de 3.000 gourdes lors des foires aux semences réalisées dans leur commune par la FAO et le MARNDR, ce qui leur a facilité l’achat de semences de céréales (maïs et riz) et de légumineuses (haricot, pois de souche et arachide).

Chaque ménage a également bénéficié de 300 boutures de manioc et 500 boutures de patates douces. Il importe tout autant de mentionner que 2.700.000 boutures d’herbes à éléphant, 1.350.000 boutures d’herbes de Guinée, et 1.350.000 boutures d’herbes Guatemala ont été distribuées à 1.500 agro-éleveurs dans les 12 communes cibles.

 

 

Add a Comment