News Agency|Sunday, October 17, 2021
You are here: Home » Nationale » Consultations politiques : L’opposition sceptique, le CEP confiant
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Consultations politiques : L’opposition sceptique, le CEP confiant 

Port-au-Prince ! Mercredi 24 Septembre 2014.-

Le sénateur Steven Irvenson a appelé mercredi ses collègues sénateurs du Groupe six à prendre au mot le président Michel Joseph Martelly, qui se déclare prêt à discuter avec eux au palais législatif, en l’invitant à une rencontre dès son retour au pays.

Le parlementaire, également premier secrétaire du grand corps, a annoncé qu’il allait soumettre cette proposition aux autres membres du bureau en vue de s’assurer de la faisabilité d’une telle démarche.

Le sénateur Benoit minimise les premières consultations réalisées par le chef de l’Etat et dit souhaiter que les négociations entre les principaux protagonistes de la crise, débutent le plus vite.

Parallèlement, le Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (MOPOD) ne répondra pas à l’invitation du 30 septembre 2014 au palais national, dans le cadre des consultations entamées par le président de la république, Michel Joseph Martelly.

Le coordonnateur général du MOPOD, Jean André Victor à qui la lettre d’invitation est adressée, exprime la volonté de son groupe de négocier avec le chef de l’Etat sur des sujets plus vastes et mieux définis.

Le MOPOD qui continue d’exiger la démission de l’équipe au pouvoir en Haïti, doute de la volonté du président Martelly d’arriver à un compromis avec ses opposants, a soutenu l’agronome Victor.

Entre-temps, la Conseil Electoral Provisoire  annonce pour le lundi 29 septembre 2014 la finalisation du processus devant aboutir à la formation des Bureaux Electoraux Communaux.

L’absence d’un cadre légal approprié, empêche au CEP de choisir les dates  pour l’organisation des élections, a indiqué la conseillère Yolette Mengual.

Jean Jude DUGE

dugejeanjude@yahoo.fr

djeanjude82@gmail.com

HIP

Add a Comment