News Agency|Sunday, November 18, 2018
You are here: Home » Culture » Commémoration de l’assassinat de l’empereur Jean-Jacques Dessalines à Pont-Rouge et Dessalines (Marchand)
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Commémoration de l’assassinat de l’empereur Jean-Jacques Dessalines à Pont-Rouge et Dessalines (Marchand) 

IMG 3 Commémoration de l'assassinat JJD

Port-au-Prince ! Jeudi 18 Octobre 2018.-

Par RNH   

Haïti a commémoré mercredi 17 octobre 2018 l’assassinat de l’empereur Jean Jacques Dessalines, le Grand,  à travers  des cérémonies officielles qui se sont déroulées à Cité Soleil et à Dessalines dans l’Artibonite.

Les représentants des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire ont assisté à une célébration eucharistique en l’église Sainte Claire suivie des discours sur la place d’armes.

Le curé de la paroisse  Robenson ALEXIS qui conduisait la messe suivie de Te Deum, a centré son homélie  sur l’amour que chacun doit cultiver l’un pour l’autre.

Les parents doivent beaucoup aimer leurs enfants,  les autorités  qui ont reçu de Dieu leur mission de diriger, doivent aimer le peuple, en se fixant des objectifs à travers une vision, a expliqué le prêtre.

Il faut bannir à tous les niveaux la division représentant un cancer qui ruine notre pays, a poursuivi le père Alexis invitant tout un chacun à cultiver  la Paix, l’amour, la maitrise de soi, la joie et la bonté. Selon lui, celui qui agit par égoïsme perd son  amitié avec Dieu, et travaille pour l’entente, en aimant  ceux qui nous haïssent.

Le Père Alexis  a en outre, souligné que beaucoup de gens ont péri pour avoir dit la vérité, exhortant tous les citoyens à s’armer de courage pour dénoncer la division, l’injustice et les crimes.

Le maire de Dessalines Marcelin Pierre a insisté sur les décisions prises par l’empereur Jean-Jacques Dessalines pour mettre de l’ordre dans le pays, combattre la corruption et promouvoir l’unité nationale. Se référant à la déclaration du père fondateur de la Patrie relative aux droits des plus pauvres, l’édile de  la commune a dénoncé le fait qu’une minorité détienne les richesses du pays.

Le pays a besoin d’un leadership éclairé ; et les forces vives doivent se mettre ensemble dans la paix en vue d’un développement durable, a fait remarquer le maire Marcelin Pierre conseillant au Président Moise de miser sur les collectivités territoriales pour exécuter son programme politique.

Il en a profité pour remercier le chef de l’Etat pour les travaux d’infrastructures déjà effectués ou en cours à Marchand, qui concernent notamment l’électricité.

Marcelin Pierre  a plaidé en faveur de la construction d’une école professionnelle à Marchand, des routes coloniale, de la 3e section et de St Michel de l’Attalaye. Il faut favoriser l’accès à l’eau potable pour 80 pour cent des habitants, faire de la commune une destination touristique et une sorte de «  Dessalines-ville »  à l’instar de Pétion-ville.

Le sénateur Garcia Delva, a pour sa part, soutenu que l’empereur a été assassiné par ceux qui sentaient leurs intérêts menacés,

212 ans après, l’inégalité est palpable, a-t-il poursuivi, recommandant  un équilibre dans la distribution des richesses du pays. Le Peuple réclame des comptes sur l’utilisation des fonds du programme Petrocaribe, a dit le parlementaire préconisant une gestion saine des ressources de l’Etat.

Il a également exprimé son soutien indéfectible à l’administration Moïse qui entame des travaux de développement dans la commune, évoquant la nécessité de mettre Haïti en premier par la corruption, la contrebande et le renforcement institutionnel.

Le président de la République Jovenel Moïse a souligné le caractère sacré du 17 octobre avec l’assassinat du père fondateur de la patrie. Il a promis de marcher sur les pas de Dessalines pour appliquer sa vison de changement axé sur l’équilibre socio-économique.

Le pays doit trouver son chemin, a avancé le chef de l’Etat soulignant les efforts qui ont été déployés dans le domaine des infrastructures.

Le président Moïse a lancé un seul message à toutes les couches de la société pour  marcher main dans la main, en rejetant  la division.

Tous ceux qui aspirent au pouvoir doivent se préparer pour 2019 qui est une année électorale en respectant les règles du jeu démocratique et l’alternance politique, a ajouté le Chef de l’Etat.

Le président Jovenel Moïse a en outre, condamné l’instabilité politique et qui est selon lui,  un poison contre le développement appelant à un complot positif contre la misère, l’ignorance et la faim.

Offrande Florale au Monument de Jean-Jacques Dessalines le Grand, et un Déjeuner-Buffet au local de  l’École Sainte Claire d’Assise offert en l’honneur du couple présidentiel ont constitué le clou de cette journée de commémoration à Dessalines.

Soulignons que le président de la République Jovenel Moïse, accompagné de la première dame Martine Moïse, du premier ministre Jean Henry Céant, des membres du gouvernement, du président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire Jules Cantave, du président de la chambre des députés Garry Bodeau, et des directeurs généraux, avait  déposé dans la matinée du mercredi 17 octobre, une gerbe au pied du monument de Jean Jacques Dessalines, érigé au Pont-Rouge, à l’occasion de la commémoration de l’assassinat de l’empereur.

Les responsables de la mairie de  Cité Soleil avaient pris des dispositions, pour nettoyer l’environnement du site et le décorer du drapeau national, sous un important dispositif de sécurité.

Après le dépôt de la gerbe, s’en sont suivis une  Minute de Recueillement, la sonnerie aux Morts et l’Hymne présidentiel.

 

 

 

Add a Comment